Tesla Cybertruck : pourquoi son pick-up électrique est actuellement illégal en Europe

Trop cyber, le Cybertruck ?

 

Des experts automobiles émettent de sérieux doutes quant aux actuelles normes de sécurité du pick-up électrique Tesla Cybertruck. À l’heure d’écrire ces lignes, ce dernier ne respecterait pas les exigences européennes, compromettant sa sortie sur le Vieux Continent au cours des prochaines années.

Le Tesla Cybertruck, illégal en Europe ? Au regard des récentes sorties médiatiques d’experts automobiles, ça en a tout l’air. Présenté en grande pompe dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre, le pick-up électrique de la marque américaine n’a cessé de faire couler beaucoup d’encre de par son design aussi clivant qu’audacieux et ses caractéristiques pour le moins alléchantes attribuées à ses meilleures versions.

Piétons et cyclistes en danger

Problème : les Européens ayant jeté leur dévolu dessus — 250 000 précommandes ont été enregistrées en quelques jours dans le monde — ne verront peut-être jamais la couleur de l’engin. Pourquoi ? Car ce dernier ne répondrait tout bonnement pas aux exigences européennes en matière de sécurité routière. En cause : sa capacité à protéger les piétons et cyclistes en cas d’accident.

Pour Stefan Teller, spécialiste des normes automobiles de l’Europe, le Cybertruck devrait subir « des modifications majeures au niveau de sa structure », car le véhicule « est en contradiction avec la philosophie de sécurité européenne », a-t-il déclaré dans le média allemand Automobilwoche, relayé par Forbes. « Le pare-chocs et le capot doivent être capables d’absorber l’énergie cinétique pour protéger les piétons », poursuit-il.

Un design revisité ?

Or, le design très anguleux du modèle ne le permettrait pas et présenterait des risques certains pour les usagers de la route. C’est pourquoi le Cybertruck pourrait être profondément revu en cas de commercialisation sur le Vieux Continent dans l’optique de respecter les exigences actuelles, qui sont, pour rappel, différentes des États-Unis.

Si son SUV Model X a passé haut la main le crash-test de l’organisme European New Car Assessment Program (NCAP), son Cybertruck a encore du chemin à faire. Faut-il encore que les utilisateurs de notre continent franchissent le cap : le segment des pick-up n’est pas le plus démocratisé, a contrario du Pays de l’Oncle Sam où ce type de véhicule rencontre un véritable succès depuis de nombreuses décennies déjà.

Les derniers articles