Tesla : les Model Y européennes devraient arriver plus tard que prévu

 

Selon un récent rapport publié par le site allemand Automobilwoche, la Tesla Gigafactory de Berlin accuserait un retard de six mois. Des allégations balayées d’un revers de la main par Jörg Steinbach, ministre de l’Économie du Land de Brandebourg, qui table sur un retard de trois mois. En clair : le planning du constructeur américain semble dans tous les cas être chamboulé.

Tesla Gigafactory

Durant le week-end du 1er mai 2021, le site allemand Automobilwoche a publié un article largement relayé dans la presse spécialisée. Article selon lequel la Gigafactory de Berlin ne débutera pas la production de voitures électriques en temps et en heure, et qu’un retard de six mois serait à prévoir. Janvier 2022 serait alors plus propice.

Le média cite des sources proches du dossier et affirme que la production des batteries serait venue chambouler le calendrier du constructeur américain. Ici, Automobilwoche fait référence aux fameuses cellules 4680 officialisées lors du Battery Day de septembre 2020. Sans elles, la construction et livraison de véhicules branchés n’aura pas lieu.

Quand les politiques s’en mêlent

Tout ce remue-ménage a alors fait réagir un certain Jörg Steinbach, ministre de l’Économie de Brandebourg, connu pour avoir été favorable à l’arrivée de Tesla en Allemagne. À travers les colonnes de Teslarati, l’intéressé a exprimé son étonnement face aux affirmations d’Automobilwoche. Pour lui, la Gigafactory n’accuse pas un tel retard.

Certes, la firme d’outre-Atlantique doit encore obtenir un permis définitif délivré par les autorités officielles, mais pour M. Steinbach, l’usine devrait bel et bien se mettre à l’œuvre d’ici la fin de l’été, voire au début de l’automne. L’homme politique s’attend tout de même à un petit retard de trois mois par rapport au planning initial.

Tesla : les Model Y européennes devraient arriver plus tard que prévu

Dans tous les cas, la Gigafactory Berlin devrait débuter sur un rythme relativement tranquille à son lancement. Le traditionnel appel téléphonique suivant les résultats financiers du trimestre a été l’occasion pour Elon Musk de distiller quelques détails intéressants : la production commencera bien cette année, mais de manière limitée.

Le passage à une production de masse aura alors lieu l’année prochaine. À ce titre, et comme l’affirme Teslarati, la ligne de production allemande dédiée aux cellules 4680 n’est pas censée soutenir la production des premiers véhicules électriques issus de la Gigafactory Berlin. Cet effort serait en fait assuré par une autre antenne industrielle, celle de Kato Road, dans le nord de la Californie.

Un retard à prévoir

Que faut-il donc conclure ? Que ce soit des rapports publiés dans les médias spécialisés ou la classe politique allemande, tout le monde s’accorde à dire que la Gigafactory de Berlin essuiera un petit retard au démarrage. Sera-t-il de trois ou six mois ? Difficile de savoir à l’heure de rédiger ces lignes.

Toujours est-il que l’usine n’exploitera pas tout son potentiel à ses débuts. Les premières Tesla Model Y européennes devraient donc arriver au compte-gouttes auprès du lot de clients numéro 1. Pour que les choses s’accélèrent vraiment, il faudra très probablement patienter jusqu’au début de l’année 2022. Bref, il va falloir s’armer de patience, encore une fois.

Tesla propose chaque année un planning prévisionnel de l’expansion de son réseau de Superchargeurs. Une fois n’est pas coutume, en janvier 2021, ce fut le cas, mais la manière d’afficher les sites à venir à…
Lire la suite

Les derniers articles