Il s’agit de notre premier test d’aspirateur-robot, il faut bien un début. Nous avons décidé de commencer par le Xiaomi Roborock S50, un aspirateur-robot très populaire que l’on trouve entre 350 et 450 euros.

Le S50 est la deuxième génération de Xiaomi Roborock. Le produit est officiellement vendu en Europe depuis août 2018, il fonctionne en langue française sur toutes les interfaces, même l’interface vocale.

Concernant le S50, c’est un aspirateur-robot de nouvelle génération. La première génération d’aspirateurs était conçue pour éviter les obstacles uniquement. Ils circulaient en ligne droite jusqu’à ce qu’ils touchent quelque chose, puis repartaient sur un angle aléatoire. D’une certaine manière, ça fonctionnait, mais ce n’était pas particulièrement efficace.

Les modèles de deuxième génération ont une meilleure planification de trajectoire pour un nettoyage plus méthodique, avec un capteur de distance. Ils sont en mesure de produire progressivement une carte de l’espace et du chemin emprunté. Ce S50 est un robot de nouvelle génération : il fait tout ça très rapidement et la carte générée peut être utilisée pour planifier des nettoyages par zone, depuis l’application mobile où que vous soyez et même par la voix avec un assistant connecté (Alexa et Google Assistant).

Sorti en 2018, il n’en reste pas moins un des must-have en 2019. De plus, il est désormais distribué officiellement en France et bénéficie de ristournes régulièrement.

Contexte du test : le modèle est un prêt directement du constructeur Roborock, il a été utilisé pendant 6 semaines dans un appartement de 60 mètres carrés sur deux étages. C’est un lieu redoutable pour un aspirateur-robot : encombré avec 2 chiens et 2 chats à poil long, le passage journalier est presque obligatoire, le robot a donc réalisé plus de 50 passages sur la période de test.

Qui est Roborock ?

Roborock a été fondé en 2014 en tant que concepteur et fabricant de dispositifs de nettoyage intelligents type aspirateur. Xiaomi a reconnu le potentiel de cette start-up et en est devenu un investisseur important. Peu après, Roborock produisait le tout premier robot aspirateur Xiaomi.

Depuis le succès du modèle original, Roborock se positionne désormais comme une marque distincte. Cependant, les dispositifs Roborock font toujours partie de l’écosystème de produits intelligents Mi Home (MiJia), ce sont des produits de la grande famille de Xiaomi.

Prise en main du Xiaomi Roborock S50

Comme vous pouvez le voir, le Roborock S50 est arrondi. Avec une hauteur de 6,5 centimètres, il est surmonté d’un télémètre laser (un capteur de distance laser), ce qui fait penser aux modèles de Neato. Au total, il contient 12 capteurs, dont un capteur à ultrasons, un gyroscope, un accéléromètre ou encore une boussole. Ce sont tous ces capteurs qui vont lui permettre de se mouvoir en toute autonomie.


Sur le dessus, on retrouve trois touches : la première pour un nettoyage ciblé (à gauche), l’allumage et l’extinction (au centre) et le retour à la base (à droite). C’est une manière de contrôler le robot, mais vous pouvez aussi le faire à distance depuis l’application mobile Mi Home ou depuis un assistant connecté.

Pour le nettoyage, on retrouve quatre modes de nettoyage qui correspondent à 4 niveaux de puissance d’aspiration : silencieux (puissance minimale), équilibré (puissance moyenne), « Turbo » et « Max » (puissance maximale).

Performances du Xiaomi Roborock S50

Pour le contrôler, tout se fait depuis une application mobile Android et iOS. Il faut télécharger Mi Home, l’application de l’univers connecté de Xiaomi, et rajouter l’aspirateur-robot.

Mi Home est l'application indispensable si vous êtes adepte des produits Xiaomi. Cette application vous permet de synchroniser et gérer tous...

3 raisons de télécharger cette application

  • Une application pour tous vos produits Xiaomi
  • Gérez toute la domestique de votre maison depuis Mi Home
  • Controlez même votre trottinette électrique

Une fois configuré, vous pourrez l’utiliser de différentes façons : depuis l’application mobile, mais aussi par la voix (Google Assistant fonctionne, mais aussi Amazon Alexa) et depuis les boutons situés sur l’aspirateur-robot. Enfin, il est possible de planifier le démarrage à l’avance.

Oky ne s’occupe même pas de l’aspirateur-robot

Sans aucune mise à jour logicielle, le S50 était déjà capable de cartographier un espace et de le nettoyer efficacement, mais il supprimait les cartes après chaque session de nettoyage et les reconstruisait à partir de zéro à chaque fois. Après les différentes mises à jour logicielles qui se font en quelques minutes, il peut désormais enregistrer les cartes qu’il crée et les utiliser pour améliorer ses habitudes de nettoyage. Vous allez pouvoir désormais lui donner des no-go zones comme vous le verrez plus tard.

Xiaomi aurait pu aller plus loin en intégrant la possibilité de nommer les pièces découvertes. Par la suite, vous auriez pu lui demander d’aller nettoyer une chambre précise ou directement la salle de bain.

Regarder le S50 nettoyer un sol est une expérience fascinante

Regarder le S50 nettoyer un sol est une expérience fascinante, et elle diffère énormément d’un aspirateur-robot non-cartographiant. Au lieu de sillonner la pièce au hasard jusqu’à ce qu’il s’essouffle, le S50 adopte un schéma logistique et prévisible, un peu comme un professionnel de l’entretien des pelouses coupe un terrain avant un événement sportif. Il nettoiera toute une pièce avant de passer à la suivante et si sa batterie est faible, s’il est bloqué (ça arrive de temps en temps) ou si sa corbeille se remplit avant la fin, il se souviendra de l’endroit où il s’est arrêté et reviendra à cet endroit une fois son problème fixé. C’est très satisfaisant de le voir faire son travail et si vous exécutez un cycle de nettoyage, sa prévisibilité signifie que vous pouvez vous déplacer en toute sécurité sans avoir vraiment à vous soucier de ne pas le gêner.

Il fonctionne à chaque fois en deux phases : il détermine les contours de la pièce ou de l’étage grâce à ses capteurs, la carte est très fidèle aux plans de mon appartement, puis il passe méticuleusement au centre via un schéma précis.

Ses capacités de cartographie garantissent non seulement que le Roborock S50 nettoie tout le sol avant d’abandonner, mais cela lui permet également de nettoyer plus rapidement et plus efficacement, car il sait déjà ce qu’il a fait et ce qu’il reste à faire.

Pour les 37 mètres carrés de mon appartement, dont environ 22 mètres carrés d’espace libre, l’aspirateur-robot prend 20 minutes soit environ 20 % de batterie. Cela donne une idée de l’espace total qu’il peut nettoyer avec une seule charge : plus de 100 mètres carrés en mode Turbo. Comptez le double en mode équilibré. Pour rappel, sa capacité de batterie est de 5200 mAh.

Bien sûr, comme tous les aspirateurs-robots, il se coince de temps en temps, mais sa fréquence est bien inférieure à celle de tous les autres modèles que j’ai testés. Cela peut arriver sous le sèche-linge (ce que je peux comprendre, la tige métallique se coince au niveau du télémètre laser) ou sous une chaise. Il a réussi à entrer, mais ne peut pas ressortir. Au bout d’un moment, il se met en pause et m’envoie une notification pour aller le décoincer.

Il sait monter sur les tapis, il les détecte et enclenche automatiquement le mode Turbo, et grâce à ses roues surélevées peut passer de petits obstacles, il sait également se dégager seul de nombreuses situations.

Sur les moquettes et tapis, un capteur qui est censé détecter les poils de moquette, ralentir automatiquement le rouleau, être plus efficace et par la même moins l’abîmer.

Il peut également passer une petite serpillière avec réservoir qui ne contient que 140 ml de liquide. Cela permet de laver environ 23 mètres carrés d’espace, il faudra remplir le bac au-delà.

En mode serpillière, il faut éviter d’aspirer de l’eau. Le robot aspirateur va donc aspirer en même temps qu’il passe la petite serpillière. Cela ne remplacera pas un gros nettoyage, mais je dois dire que la serpillière est toujours revenue sale… c’est que ça doit fonctionner.

Pour éviter qu’il ne passe sur certaines zones, vous pouvez installer des bandes noires sur le sol, ou simplement utiliser le système de mur virtuel ou d’une zone interdite depuis l’application. Il vous suffit d’enregistrer la carte de votre habitation et de dessiner les zones de contournement. L’autre méthode consiste à dessiner les espaces où le robot doit passer via le nettoyage de zone.

Concernant son entretien, je vous invite à nettoyer les capteurs toutes les semaines environ, cela prend littéralement 10 secondes.

Depuis l’onglet Entretien, vous pouvez consulter le niveau d’usure du filtre, des brosses principales et latérales, mais aussi des capteurs (11 capteurs sur cet appareil). Il faudra remplacer certains composants tous les 6 à 12 mois. Heureusement, on les trouve sur Amazon, mais aussi sur la plupart des e-commerçants chinois comme Aliexpress (le kit complet de remplacement coûte 10 euros maximum).

Prix et disponibilité

Le Roborock S50 est disponible officiellement en Europe, vous pouvez donc le retrouver sur Amazon France autour de 450 euros. Vous profiterez du support client d’Amazon et d’un produit expédié par Amazon.

Si vous voulez faire quelques économies, direction les autres marketplaces. Vous pouvez vous tourner vers Darty autour de 350 euros et la Fnac, Rakuten et Gearbest (code promo : RBROCKJZ pour ce dernier).

Note finale du test 9/10
Le Roborock S50 est un aspirateur-robot impressionnant avec des caractéristiques uniques que vous ne trouverez pas sur les modèles moins chers et surtout sur les modèles d’ancienne génération. Il est efficace, surtout pour son prix. C’est un très bon produit grâce à sa cartographie intelligente et son importante autonomie.

Parmi les points faibles par rapport à un aspirateur plus haut de gamme, on notera la faible contenance de la poubelle, il faudra la vider régulièrement. L'application peut sembler compliquée aux premiers abords, mais elle est complète et disponible en langue française. On apprécie également l'intégration aux écosystèmes Google Assistant et Amazon Alexa.

Si vous comptez acheter votre premier aspirateur-robot, vous ne regretterez pas celui-ci.
  • Points positifs
    • Cartographie intelligente
    • Langue française dans l'application
    • Aspiration efficace
    • Grande autonomie
    • Google Assistant et Amazon Alexa
  • Points négatifs
    • Faible contenance de la poubelle
    • Peut rester bloqué de temps en temps