L’un des problèmes présents sur MIUI, l’interface des smartphones Xiaomi, est l’apparition de publicités parfois intrusives. Pour sa future mise à jour, le constructeur chinois ne compte pas totalement les supprimer, mais il devrait les rendre moins intrusives pour améliorer l’expérience utilisateur.

Xiaomi ne touche qu’un faible bénéfice sur la vente de ses appareils, promettant de ne faire que 5% de marge maximum sur ses produits. Ses revenus se basent principalement sur les services en ligne, comme la publicité dans MIUI avec des annonces plus ou moins intrusives.

C’est quelque chose qui nous a particulièrement marqués lors de notre test du Redmi Note 7 où, lors de l’installation d’une application, une « vérification antivirus » s’enclenche, accompagnée d’une publicité. Facilement désactivable, cela reste assez problématique pour certains utilisateurs tant ceci peut paraître intrusif.

Mais le PDG de Xiaomi, Lei Jun, a annoncé que ce problème allait être réglé. Les développeurs de MIUI travaillent pour améliorer l’expérience utilisateur par rapport aux publicités avec moins d’annonces intrusives. La prochaine mouture de l’interface affichera toujours des publicités, mais celles-ci seront plus discrètes et gêneront moins l’utilisateur du smartphone.

D’autres nouveautés bienvenues

Parmi les autres fonctionnalités à venir sur MIUI 11, on peut s’attendre à l’enregistrement d’appels sur l’application QQ, le système de messagerie instantané très populaire dans l’Empire du Milieu, une corbeille pour les photos supprimées récemment, une fonction loupe et un mode Ultra pour l’économie d’énergie.

Selon toute logique, MIUI 11 devrait être annoncé courant juin, comme MIUI 10 en 2018. Si vous voulez découvrir d’autres fonctionnalités sur la future version de l’interface Android chinoise, des responsables de la marque avaient répondu il y a peu lors d’une session de questions-réponses en réaction à quelques rumeurs sur MIUI 11.