Au volant de son prototype 100 % Volkswagen I.D. R, le pilote français Romain Dumas vient d’exploser le record de la montée de Pikes Peak, tracé légendaire d’une vingtaine de kilomètres dans les montagnes de Colorado.

Source : Motor1.com

Le sport automobile a toujours été une vitrine technologique pour la voiture grand public. La catégorie reine, la Formule 1, a par exemple eu sa déclinaison électrique avec la Formule E, dont le championnat se dispute chaque année depuis 2014.

Malheureusement, comme souvent quand on compare moteurs électriques et thermiques, les performances de ces Formules électriques sont bien loin de leur modèle F1 (qui ont aujourd’hui des moteurs hybrides).

La revanche de l’électrique

Le 24 juin dernier se déroulait la légendaire course de Pikes Peak, une montée de 20 km (19,99 pour être exact) chronométrée le long de la montagne du même nom, en plein Colorado aux États-Unis. La particularité de cette édition 2018 réside en un résultat très surprenant : la victoire d’un prototype électrique devant les modèles thermiques.

Avec le français Romain Dumas à son volant, multiple vainqueur de la course, la Volkswagen I.D. R a en effet su tirer son épingle du jeu en battant, à cette occasion, le record de la piste. Avec un temps de 7’57 »148, il explose l’ancien record, détenu par le multiple champion du monde de rally Sébastien Loeb effectué en Peugeot 208 T16, de plus de 16 secondes, ce qui est énorme sur cette distance. L’ancien meilleur temps réalisé par une voiture électrique est, lui, battu de près d’une minute.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Avec cette performance retentissante, Volkswagen montre au monde entier que l’électrique peut aussi être synonyme de performances. Elle fait aussi indirectement la promotion de ses véhicules électriques, et du marché de la e-mobilité dans son ensemble.

À lire sur FrAndroid : Tesla Model 3 Dual Motor Performance Edition : 0 à 100 km/h en 3,5 secondes