L’entreprise hollandaise Lightyear profitera du 25 juin 2019 pour présenter le premier prototype officiel de sa Lightyear One, une voiture électrique dotée de panneaux solaires.

Une voiture électrique d’un nouveau genre. Fondée en 2016, la société hollandaise répondant au nom de Lightyear a rapidement pris son envol : aujourd’hui, plus de 100 employés ont rejoint ses rangs, tous déterminés à travailler d’arrache-pied sur un projet commun prometteur. Matérialisé sous la forme d’une voiture électrique solaire, ce dernier a depuis fait son petit bonhomme de chemin.

Une autonomie prometteuse

Comme nous l’apprend un communiqué de presse officiel publié le 14 mai 2019, la Lightyear One fera l’objet d’une présentation le 25 juin prochain, à Katwijk, aux Pays-Bas. Ce modèle électrifié bardé de panneaux solaires n’a pas encore atteint son stade final, puisque les dirigeants présenteront un simple prototype. Prototype qui devrait rapidement se transformer en un produit final au regard du planning annoncé : livraisons en 2020.

Le fait est que la Lightyear s’équipera de batteries capables d’emmagasiner suffisamment d’énergie pour rouler entre 600 et 800 kilomètres, selon les usages. Mais surtout, son autonomie dépendra du taux d’ensoleillement d’un pays ou d’une ville. En cas de panne, ou de l’absence totale de rayons solaires, une prise de courant ordinaire lui permettra de recharger jusqu’à 400 kilomètres en une nuit.

Un concept qui en rappelle à un autre

Sur le papier, ces performances annoncées semblent prometteuses. Il faudra en revanche attendre les premiers tests pour les vérifier. Le communiqué de presse met également l’accent sur la légèreté et l’aérodynamisme du véhicule, sans pour autant s’attarder sur ses autres caractéristiques. Ce concept en rappelle en tout cas un autre : SUN-E, un vélo électrique lui aussi propulsé par de l’énergie solaire.