Mercedes-Benz a levé le voile sur le tout premier van électrique de sa gamme : l’EQV, capable d’accueillir jusqu’à huit personnes à son bord. Le salon automobile de Francfort devrait être l’occasion pour la marque allemande de le présenter au monde entier.

Qui dit salon automobile en approche, celui de Francfort (12 – 24 septembre) en l’occurrence, dit forcément teasing en tout genre. Et Mercedes-Benz n’a pas raté l’opportunité de présenter l’un de ses derniers projets en matière de mobilité électrique, le van EQV. Ce dernier s’inspire très fortement du modèle thermique Class V, dont il reprend l’ensemble des codes esthétiques. Sous le capot, c’est en revanche une autre histoire.

D’une puissance de 204 chevaux pour un couple de 362 Nm, son moteur électrique lui confère une vitesse de pointe de 160 km/h. Sa batterie de 90 kWh lui offre quant à elle un rayon d’action de 405 kilomètres. Côté recharge, l’EQV se dote d’un chargeur embarqué de 11 kW, lequel permet de trouver 100 % d’énergie en moins de dix heures. Compatible avec la charge rapide DC à 110 kW, le véhicule retrouvera 80 % de son jus en 45 minutes.

Assistant vocal intelligent

Le principal atout d’un engin de cette taille réside dans sa capacité d’accueil : six sièges individuels, indique le communiqué de presse. L’utilisateur peut en revanche ajouter une banquette ou des sièges pour faire grimper ce chiffre à sept, voire huit. À l’avant, un écran de dix pouces propulsé par un système d’infodivertissement sépare le conducteur et le passager.

Mercedes remet aussi au goût du jour son assistant vocal intelligent aperçu sur le SUV EQC : prononcer les mots « Hey Mercedes » permettra à l’utilisateur de saisir une destination, effectuer des appels téléphoniques, sélectionner une musique, écrire ou écouter un message, consulter la météo ou encore gérer la climatisation et l’éclairage à l’aide uniquement de sa voix. Pratique, pour rester concentré sur la route et configurer ses paramètres de conduite.

Deux versions en approche ?

Van oblige, un large coffre de 1030 litres offrira un large espace pour entreposer des bagages. La firme d’outre-Rhin évoque également deux longueurs de modèle, laissant présager l’introduction de deux versions distinctes : 5140 mm et 5370 mm, pour des empattements logiquement différents, 3200 mm et 3430 mm, respectivement. Son poids tutoie les 3500 kilos.

Produit dans l’usine de Vitoria au nord de l’Espagne, là où sont déjà assemblées les Classe V et Mercedes-Benz Vito, l’EQV n’a pas encore de date de sortie ni de grille tarifaire annoncée.