Voitures électriques : comment installer une borne de recharge à la maison ?

Prise domestique, renforcée ou Wallbox ? Quelle est la meilleure solution pour charger votre véhicule à domicile ?

 

Vous envisagez l’achat d’une voiture électrique ? L’acquisition d’une structure de recharge, plus rapide et plus sécurisée qu’une simple prise domestique, se justifie amplement. Dans ce dossier, nous allons voir les différentes solutions qui s’offrent à vous.

Voitures électriques : comment installer une borne de recharge à la maison ?

Vous envisagez l’achat d’une voiture électrique, mais vous vous posez des questions concernant la recharge ? C’est normal, et si vous achetez une voiture neuve, les concessionnaires proposent régulièrement des solutions, en collaboration avec des entreprises spécialisées, afin d’installer une structure de recharge adéquate dans votre garage. Mais si vous achetez une voiture d’occasion, vous devrez vous-même contacter une entreprise spécialisée pour vous accompagner dans l’installation de votre structure. Nous allons donc voir, à travers ce dossier, quelles sont les solutions de recharge qui s’offrent à vous, leurs coûts, et les démarches à effectuer.

Quels types de bornes peut-on installer chez soi ?

Recharger une voiture sur une prise domestique classique, comme celle où vous branchez votre grille-pain, c’est tout à fait possible. Sauf que, en fonction de la capacité de la batterie, cela vous prendra des dizaines d’heures, dans le meilleur des cas, pour recharger. Outre le problème du temps de charge, il y a aussi celui de la sécurité. Et visiblement, d’après une enquête menée au Royaume-Uni par l’association de protection des consommateurs « Electrical Safety First » auprès de 1500 propriétaires de véhicules électriques et hybrides rechargeables, près de trois propriétaires sur quatre rechargent leur véhicule avec des câbles de rallonge inadaptés à leur domicile.

Les constructeurs automobiles fournissent les câbles de recharge permettant de connecter la voiture à une prise domestique. Ces câbles sont équipés de protection permettant de faire disjoncter le tableau électrique en cas de surintensité. Ils sont également faits pour protéger la voiture et la personne manipulant le câble, mais ils ne sont pas toujours capables de protéger la prise en cas de surchauffe, surtout si l’installation électrique de l’habitation est ancienne.

De la même façon, recharger son véhicule électrique en raccordant son câble de recharge à une rallonge standard pour atteindre le véhicule n’est pas vraiment recommandé puisque ces éléments ne sont pas conçus pour laisser passer une intensité aussi élevée. Cela peut entraîner un risque accru de choc électrique, et même d’incendie.

La prise de recharge de la Renault Zoé

La prise de recharge de la Renault Zoé // Source : Jean-Brice Lemal pour Renault France

Et comme énoncé plus haut, recharger son véhicule électrique sur une prise domestique peut prendre plusieurs dizaines d’heures avec une capacité de 2,3 kW (10 A). Pour vous donner un petit ordre d’idée, sur une Peugeot e-208, recharger sa batterie de 50 kWh à plus de 80 % peut prendre jusqu’à 26 heures. Pour gagner en confort d’utilisation, et surtout en sécurité, l’acquisition d’une structure dédiée est plus adéquate.

La prise renforcée

La première solution, qui n’est pas la plus optimale, mais qui fera largement plus l’affaire qu’une prise standard, c’est la prise renforcée. Le connecteur est toujours le même que sur une prise classique, mais les prises renforcées sont conçues pour être capables de délivrer 3,2 kW en 14 A pendant plusieurs heures d’affilée quotidiennement. Elles sont plus sûres, et obligatoirement équipées d’un disjoncteur différentiel adapté.

Pour reprendre l’exemple de notre Peugeot e-208, sur une prise renforcée, recharger la batterie de 50 kWh à plus de 80 % prendra environ 16 heures. Cette solution est suffisante pour une utilisation minimale de sa voiture électrique, même si le temps de charge peut être un peu trop long pour une utilisation quotidienne.

La Wallbox

C’est la solution la plus confortable et la plus sécurisante pour recharger sa voiture à domicile. Avec un câble de recharge de Type 2, fourni également avec la voiture (ou en option pour les constructeurs les plus mesquins), vous pourrez donc alimenter votre voiture via une installation plus sûre grâce à des protections installées en amont de la borne de recharge, au niveau du tableau électrique. De plus, grâce à un protocole standard, la borne et la voiture peuvent « communiquer » et lancer ou stopper la charge. Pour être plus concret, en cas de surintensité au niveau de la borne par exemple, la voiture arrête la charge.

Les bornes de recharge à domicile existent en courant monophasé 7,4 kW (32 A) et en courant triphasé 11 kW (16 A) ou 22 kW (32 A). Là aussi, cela joue sur le temps de recharge. Toujours avec notre Peugeot e-208, la recharge sur une Wallbox de 7,4 kW prendra environ 10 heures, 5 heures 30 sur une borne de 11 kW et environ 3 heures sur une structure de 22 kW. Ne cherchez pas au-dessus de 22 kW et une recharge dites « rapide » à domicile, ça n’existe pas, pour d’évidentes raisons techniques et de sécurité.

La prise de recharge de la Citroën ë-C4

La prise de recharge de la Citroën ë-C4 // Source : Citroën France

Combien ça coûte ?

Comme vous devez vous en douter, la prise renforcée est évidemment la solution de recharge sécurisée la moins onéreuse, aussi bien à l’achat qu’à la pose. Cette prise est installée par un électricien et l’intervention prend environ une heure. Le prix de la prise renforcée seule coûte un peu moins de 100 euros. Pour un ensemble prêt-à-poser Green’up Access, par exemple, comprenant la prise de courant saillie, la patère et le disjoncteur différentiel, il faut compter 240 euros, hors frais de pose.

Plusieurs entreprises sont spécialisées dans la pose de Wallbox, il faut compter entre 500 et 1500 euros, en fonction de la puissance de recharge. Certaines bornes sont même connectées avec une fonction Bluetooth afin de lancer une recharge, la stopper, ou bien même la surveiller, à distance, via votre smartphone. Certaines entreprises proposent des contrats de location à partir de 20 euros par mois.

Existe-t-il des aides à l’achat et à l’installation ?

Pour l’achat et l’installation d’une borne de recharge, la loi de finances pour 2021 élargit la prime forfaitaire qui a succédé au crédit d’impôt pour la transition énergétique, aux locataires ou occupants à titre gratuit ainsi qu’à l’installation dans une résidence secondaire. Et en logement collectif, d’autres aides existent. Ainsi, que vous soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de votre résidence principale ou secondaire, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’achat d’une borne de recharge et son installation dans votre garage ou dans le parking de votre immeuble.

Pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021 et jusqu’au 31 décembre 2023, le dispositif du crédit d’impôt est maintenu quel que soit votre niveau de revenu. Ce crédit est à la hauteur de 75 % du prix de l’équipement, dans la limite de 300 euros, frais de pose inclus par système de charge et limité à un seul équipement pour une personne seule et à deux bornes pour un couple. Ce dispositif concerne désormais aussi les installations dans une résidence principale, mais aussi dans une résidence secondaire.

Voitures électriques : comment installer une borne de recharge à la maison ?

Pour les logements collectifs, il existe aussi des aides. Ce crédit d’impôt est cumulable avec l’aide Solution Individuelle du programme Advenir de l’Avere réservée, elle, à des installations en logement collectif. L’installateur et le matériel électrique doivent être labellisés Advenir. La puissance des bornes de recharge doit être inférieure ou égale à 22 kW et doivent être équipées d’un système de pilotage énergétique. Pour un usage individuel, un particulier disposant d’une place dans un parking ou un propriétaire privé peut obtenir une aide de 50 % du coût avec un plafond de 960 euros. La demande de prime se fait sur le site advenir.mobi.

Comment faire installer une borne électrique ?

Comme énoncé plus haut, lorsque vous achetez une voiture 100 % électrique neuve, les constructeurs sont associés à des entreprises et vous mettent ainsi en relation pour convenir d’un rendez-vous et d’un devis pour l’installation d’une prise renforcée ou d’une Wallbox. Si vous habitez au sein d’une maison individuelle, vous n’avez pas besoin d’obtenir une autorisation particulière pour installer une borne de recharge sur votre terrain. Il vous suffit de faire un devis pour évaluer l’état de votre installation électrique.

En revanche, il est indispensable de prévenir votre syndic si vous vivez dans une résidence en copropriété, même s’il ne peut normalement pas s’opposer à l’installation. Depuis la loi sur la transition énergétique de 2011, chaque copropriétaire bénéficie d’un « droit à la prise », qui l’autorise à bénéficier d’un système de recharge ou à en faire installer un à ses frais. N’hésitez pas à consulter notre dossier spécifiquement dédié à l’installation d’une borne en copropriété afin d’avoir tous les détails nécessaires.

Quels sont les principaux fournisseurs ?

Depuis quelques années, la liste des fournisseurs/installateurs de bornes de recharge s’est considérablement étoffée. Voici quelques entreprises spécialisées dans le conseil et l’installation de bornes de recharge.

  • ABB
  • Borne Recharge Service (BRS)
  • Bornes Solutions
  • Carplug
  • Elec’ Car par Engie
  • E-Totem
  • EVBox
  • Instaleo
  • Izi by EDF
  • Proxiserve
  • Pulse by Lafon
  • Total Direct Énergie
  • Zephyre
  • Zeplug

Trouver une borne de recharge, qui fonctionne qui plus est et qui n’est pas forcément occupée, peut encore être compliqué par endroit. Certaines applications vous permettent de vous faciliter la vie au moment de recharger…
Lire la suite

Les derniers articles