Lancée par un trio d’entrepreneurs notamment composé d’Erik Buell, un ancien de chez Harley-Davidson, la nouvelle marque Fuell propose une offre 100 % électrique constituée d’un vélo à très grande autonomie et d’une moto relativement abordable.

S’il y a une bien une jeune start-up à surveiller au cours des prochains mois, ce serait à n’en pas douter la marque Fuell, fondée par un trio d’entrepreneurs dont l’expertise dans le domaine de l’automobile n’est plus à prouver : Erik Buell a travaillé pendant 16 ans chez Harley-Davidson, Frédéric Vasseur a officié pendant un an en tant que directeur de la compétition de Renault Sport Racing et François-Xavier Terny est, entre autres, le fondateur de l’entreprise Vanguard Moto, qui, comme son nom l’indique, fabrique des motos.

Forts de leur expérience dans leur secteur respectif, les trois hommes se sont lancés dans une nouvelle aventure en adéquation avec les enjeux environnementaux de notre époque. Ainsi est née la marque Fuell, au patronyme très paradoxal : vous l’aurez compris, cette jeune pousse développe en fait des deux-roues 100 % électriques. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que leur design attire l’œil.

Fluid, l’une des meilleures autonomies du marché

Pour tenter de s’accaparer une part du gâteau, Fuell a conçu deux produits électrifiés : un vélo, nommé Fluid, et une moto, baptisée Flow, tous deux présentés dans un communiqué de presse officiel publié le 4 mars 2019. Le premier est décrit comme un vélo électrique à la fois « robuste et élégant », et se décline en deux versions distinctes : le Pedelec et S-Pedelec, respectivement équipés de moteur de 250 et 500W leur offrant une vitesse de pointe de 32 et 45 km/h.

Fluid embarque également une double batterie amovible d’un total de 980Wh : de quoi lui garantir un rayon d’action de 200 kilomètres tout de même, pour un prix final de 3295 dollars. La moto électrique Flow équivaut quant à elle à une 125cc. A l’image de Fluid, deux versions du produit composent l’offre du fabricant : la Flow 1 et la Flow-1S, dont les moteurs atteignent une puissance de 11 kW et 35 kW.

Outre l’autonomie de 200 kilomètres, Fuell mise sur des innovations technologiques propriétaires pour se démarquer de la concurrence — la LiveWire d’Harley-Davidson ou la NXT Rage de NXT Motors. Sa compatibilité avec la charge rapide CCS devrait aussi considérablement réduire le temps de recharge.

Flow, une grille tarifaire très agressive

Le point fort de la moto Flow reste son prix : 10 995 dollars, soit une grille tarifaire relativement inférieure à celle des autres modèles du marché. Les fondateurs de la compagnie communiqueront de nouvelles informations dans le courant des mois de mars et d’avril, et se tiendront aussi à disposition de la presse en cas de demande. Des démonstrations pourraient même avoir lieu.

Il faudra ensuite patienter jusqu’à mi-avril pour découvrir leur fiche technique respective dans leur intégralité, tout en ayant la possibilité de précommander les modèles. Les premières livraisons du vélo Fluid interviendront fin 2019, celles de la moto Flow d’ici l’année 2021.