La firme chinoise Evoke Motorcycles a présenté sa toute dernière moto électrique dont la batterie se chargerait à 80 % en 15 minutes seulement. Prévu pour la fin de l’année 2019, le deux-roues devra cependant faire l’objet de tests pour valider les chiffres communiqués.

Véritable performance ou simple coup marketing ? La question se pose tant la nouvelle moto électrique de l’entreprise pékinoise Evoke Motorcycles semble pleine de belles promesses, car sa fiche technique à l’heure actuelle peu fournie en informations parvient tout de même à susciter un intérêt certain à l’égard de la communauté. Son temps de chargement se veut en effet rapide, très rapide.

Recharge ultra rapide et gabarit imposant

La Evoke 6061, de son nom, n’aurait besoin que de quinze petites minutes pour retrouver 80 % de son jus. Un temps particulièrement bas comparé aux concurrentes du secteur : à titre d’exemple, la LiveWire de Harley-Davidson atteint les 40 minutes (pour 80 % également), lorsque la superbike LS-218 tutoie les 30 minutes. Dans les deux cas, l’Evoke 6061 prend une sacrée longueur d’avance.

Pour arriver à leurs fins, les ingénieurs de la société chinoise ont misé sur une « optimisation logicielle et matérielle » avec laquelle « est contrôlée avec précision la plage thermique » du modèle, explique Electrek. Outre cette prouesse technologique qu’il faudra véritablement essayer, cette moto cruiser se distingue par ses lignes agressives et son gabarit imposant, capable d’embarquer un moteur de 120 kW pour un couple de 273 Nm.

Prix et disponibilité

Pour le reste, il faudra patienter quelques mois avant de prendre connaissance de son allure maximale et de son autonomie. Mais une chose est sûre : elles seront supérieures à celles de la première moto électrique développée par le groupe, l’Urban Series. Cette dernière affichait une vitesse de pointe de 130 km/h, pour une durabilité de 200 kilomètres grâce à sa batterie de 7,8 kWh, contre 15,4 kWh pour l’Evoke 6061.

Le mois de juin 2019 devrait être marqué par les premiers tests, avant qu’une potentielle commercialisation n’intervienne d’ici la fin de l’année 2019, comme l’espère l’entreprise. En sachant que l’Urban Series tutoie les 9500 dollars environ, il faudra s’attendre à une grille tarifaire plus élevée pour cette nouvelle moto, au regard notamment de sa fiche technique plus poussée.