Cette moto électrique au design audacieux s’allume avec un smartphone

 

Après avoir présenté un premier prototype au Consumer Electronics Show (CES) 2019, la start-up allemande Novus a lancé les précommandes de sa moto électrique éponyme. L’occasion de découvrir en détail ses fonctionnalités et son prix.

La moto électrique Novus avait interloqué la communauté par son design, qui avait le mérite de susciter la curiosité et l’étonnement. Ce deux-roues arborait en effet un trou béant au milieu de son cadre au moment de son intronisation en janvier 2019, à l’occasion du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas. Mais à l’époque, l’engin n’en était qu’au simple stade de prototype.

Production en 2022

De l’eau a depuis coulé sous les ponts, et la moto est progressivement devenue un projet de plus en plus concret. À tel point que la jeune pousse allemande à l’origine de ce projet a lancé les précommandes de sa bécane, nous apprend Electrek. Objectif : attirer le maximum de clients pour lancer la production de son bolide dans le courant de l’année 2022.

Novus

Il y aura besoin du smartphone pour déverrouiller Novus

Si, à l’époque, presque aucune spécification n’avait été dévoilée, la fiche produit publiée sur le site internet de l’entreprise comble grandement ce manque. La Novus a la particularité d’être principalement fabriquée en fibre de carbone : cadre, fourche et bras oscillant en sont équipés, tout comme les jantes installées sur des roues de 18 pouces.

Petite autonomie

D’un poids total de 75 kilos, le modèle mesure 184 centimètres de long, 76 centimètres de large et 94 centimètres de haut. Sa charge supportée est de 125 kilogrammes. Il y a un an et demi, la firme d’outre-Rhin annonçait une puissance de 14 kW : aujourd’hui, son moteur revendique 18 kW, soit 24 chevaux, pour un couple de 200 Nm.

Sa batterie de 4,3 kWh lui confère par ailleurs une autonomie de 100 kilomètres, et se recharge de 0 à 80 % en l’espace de 30 minutes. Mais la véritable particularité de Novus réside dans son mode de fonctionnement : aucune clé physique ne lui est attribuée, car seul un smartphone peut le débloquer via l’application ou une puce NFC.

Excessivement chère

Un support dédié à l’appareil mobile s’invite ainsi au centre du guidon. Ensuite, toute l’expérience utilisateur est assurée par une application ou un écran LED, au choix. L’app’ permet de modifier les paramètres généraux et activer diverses fonctionnalités. À titre d’exemple, l’utilisateur pourra limiter sa vitesse maximale en quelques clics, consulter les statistiques d’un itinéraire ou profiter d’un service de navigation.

Ajouter des add-on pour profiter d’une puissance plus grande est également envisageable : en payant 1000 dollars, Novus sera en mesure d’atteindre une vitesse de pointe de 90 km/h, contre 2000 dollars pour une allure maximale de 120 km/h. Un freinage régénératif actif et passif a aussi été ajouté : d’un côté, lorsque le frein arrière est enclenché, et de l’autre, lorsque le pilote relâche l’accélérateur.

La note sera en revanche très salée pour les plus intéressés : à partir de 46 284 euros, en échange d’un acompte de 1000 dollars. Cinq coloris composent l’offre : blanc, bleu, rouge, argent et or.

Les derniers articles