Voiture électrique : installer une borne à domicile vous coûtera bien moins cher dès 2021

 

Un amendement ajouté dans le cadre du « Projet de loi de finances pour 2021 » et adopté par le Sénat permettra de réduire la TVA de 20 à 5,5 % pour l’installation à domicile d’une infrastructure de recharge pour véhicule électrique. Cette baisse entrera en vigueur dès le 1er janvier 2021.

Voiture électrique : installer une borne à domicile vous coûtera bien moins cher dès 2021

Bonne nouvelle pour tous les particuliers cherchant à installer une borne de recharge à domicile. Grâce à un amendement adopté par le Sénat en première lecture dans le cadre du « Projet de loi de finances pour 2021 », la pose d’une telle infrastructure bénéficiera d’un taux de TVA amoindri, qui devrait être favorable financièrement parlant pour l’utilisateur final.

« Il prévoit l’application du taux réduit de TVA de 5,5 % aux travaux de pose, d’installation et d’entretien des infrastructures de recharge pour véhicules électriques dans les locaux d’habitation », peut-on lire sur un document officiel du Sénat. Soit une baisse considérable comparée aux 20 % actuellement appliqués aux particuliers et aux entreprises.

Les entreprises non concernées

Les entreprises, justement, ne sont pas concernées par cette mesure. Les termes « locaux d’habitation » ont volontairement été ajoutés pour en attester. Cette disposition entrera en vigueur dès le 1er janvier 2021, et s’appliquera donc à tous les particuliers souhaitant exploiter une borne de recharge chez soi.

Voiture électrique : installer une borne à domicile vous coûtera bien moins cher dès 2021

Profiter d’un taux de TVA de 5,5 % était jusque-là possible… à condition de respecter certains prérequis : la borne de recharge devait notamment être installée dans un logement au mieux vieux de deux ans, comme le rappelle ChargeGuru, spécialisé dans la pose d’infrastructures de borne électrique en France.

Le principe du droit à la prise

L’amendement vient donc enterrer cette règle, qui s’applique désormais à n’importe quel logement, quelle que soit son ancienneté. En revanche, le taux de TVA de 10 % appliqué aux prises renforcées et prises industrielles — toujours pour les logements âgés de de plus de deux ans –, reste de mise.

Tâchons aussi de rappeler le principe du « droit à la prise », qui octroie à tout propriétaire de véhicule électrique résidant dans une copropriété le droit d’installer à ses propres frais une solution de recharge sur sa place de parking. Si le coût d’installation varie selon le matériel utilisé et les difficultés techniques rencontrées, des aides financières — comme celle d’Advenir — permettent d’alléger la note finale.

Les voitures électriques sont toujours plus nombreuses et certaines affichent des niveaux d’autonomie très différents. Nous avons réalisé un classement, par catégories, des voitures électriques disposant de la meilleure autonomie actuellement.
Lire la suite

Les derniers articles