Aspark Owl : l’hypercar électrique la plus véloce du monde arrive en France à un prix exorbitant

 

Le constructeur japonais Aspark a lancé la commercialisation de son hypercar électrique Aspark Owl en Europe et Amérique du Nord. Un distributeur français a été choisi pour l’occasion : il faudra se rendre à Beure (25) pour acquérir cet engin de 2,9 millions d’euros.

Aspark Owl

Dans l’univers des hypercars électriques, les superlatifs sont légion. Tout particulièrement pour les performances et les prix annoncés, généralement supérieurs au million de dollars. En témoignent la Drago GTE de Drako Motors, la PB18 e-tron d’Audi, l’Evija de Lotus ou encore la Battista de Pininfarina.

1,72 seconde pour atteindre les 96 km/h

À cette liste non exhaustive vient s’ajouter une nouvelle venue fraîchement commercialisée en Amérique du Nord et en Europe, rapporte Autoplus. Son nom ? L’Aspark Owl, imaginée et conçue par le constructeur japonais Aspark. Et pour le vieux continent, ce dernier a jeté son dévolu sur un fournisseur français comme unique réseau de distribution.

Il faudra en effet se rendre à Absolut Cars Consulting, à Beure, dans le département du Doubs (25) — à proximité de Besançon — pour goûter à ce météore électrique d’une puissance de… 2012 chevaux, pour un couple de 2000 Nm, le tout en transmission intégrale. L’Aspark Owl profite de quatre moteurs électriques pour abattre le 0 à 96 km/h en 1,72 seconde.

20 exemplaires pour l’Europe

C’est simple : elle est tout bonnement la voiture électrique la plus rapide du monde en termes d’accélération. Sa vitesse de pointe atteint par ailleurs les 400 km/h, alors que son autonomie de 450 kilomètres demeure le seul petit point noir de sa fiche technique. Qui plus en se basant sur le cycle NEDC, moins réaliste que la norme WLTP.

Un tel bolide a forcément un coût. Attachez votre ceinture et éloignez les enfants de l’écran : 2,9 millions d’euros hors taxes et sans option. Un total de 50 exemplaires sera produit dans le monde, dont 20 réservés à l’Europe.

D’ici les prochaines années, les constructeurs premium garniront leurs catalogues de nouveaux modèles 100 % électriques. À quoi devons-nous attendre ?
Lire la suite

Les derniers articles