Originaire de la Silicon Valley, l’entreprise américaine Drako Motors a développé une hypercar électrique aussi puissante qu’onéreuse : la Drako GTE, dont les 1200 chevaux en feront rêver plus d’un. Le prix un peu moins.

Si le mois de juillet 2019 a été marqué par l’introduction de l’hypercar électrique Lotus Evija, livrée à partir de 2020 moyennant 1,7 million de livres (hors taxes), août a lui aussi été le théâtre d’une nouvelle présentation de voiture zéro émission aux caractéristiques démesurées : la Drako GTE, récemment dévoilée par la société californienne Drako Motors, elle-même créée par Dean Drako (fondateur de Barracuda Networks, notamment) et Shiv Sikand.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce binôme a placé la barre très haut. Et le modèle développé par leurs équipes semblent à la hauteur de leurs ambitions au regard de sa fiche technique digne des hypercars électrifiées les plus puissantes du marché : quatre moteurs électriques, 1200 chevaux de puissance et 8800 Nm de couple, le tout géré par un système électronique spécialement dédié.

Moins rapide que la Tesla Roadster

À la fois qualifiée de « puissante et d’agile », la Drako GTE se distingue avant tout par sa vitesse de pointe : 331 km/h, soit une allure légèrement supérieure à la Lotus susmentionnée, mais bel et bien inférieure à celle de la Tesla Roadster, censée filer, pour rappel, à plus de 400 km/h. À noter également l’absence de donnée quant à l’accélération et l’autonomie de la GTE, dont la batterie tutoie les 90 kWh de capacité.

Capable d’accueillir jusqu’à quatre passagers, le bolide cherchera à offrir une expérience utilisateur parfaite, quel que soit l’environnement. C’est pourquoi les équipes du groupe y ont intégré six modes de conduite — Race, Track, Dry, Rain, Snow et Ice — , lesquels optimisent les performances du véhicule selon le type de sol emprunté par le conducteur.

En édition limitée

La Drako GT se dote enfin d’un chargeur embarqué AC de 15 kW combiné à un connecteur DC tutoyant les 150 kW. Mais surtout, cette hypercar électrique n’a rien d’un concept ou d’un prototype. Les instigateurs du projet insistent : ce produit en édition limitée (25 exemplaires au total) se destine à la commercialisation. Prévoyez cependant un chèque de 1,25 million de dollars pour posséder ce petit bijou automobile dans le courant de l’année 2020.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid