Nio ET7 : 1000 km d’autonomie pour cette ambitieuse rivale de la Tesla Model S

 

Le constructeur chinois Nio a levé le voile sur sa toute première berline électrique répondant au nom de Nio ET7. Cette rivale de la Tesla Model S revendique une autonomie de 1000 kilomètres avec son pack de batterie de 150 kWh.

Elle était attendue de pied ferme, la voilà enfin qui pointe le bout de son nez. La première berline électrique signée Nio — qui s’était jusque-là contenté de trois SUV branchés — a été révélée dans le cadre du Nio Day Event, organisé le samedi 9 janvier 2021. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le fabricant chinois veut mettre toutes les chances de son côté pour faire de l’ombre à la Tesla Model S, principale concurrente du modèle présenté.

Au chapitre des dimensions, la Nio ET7 mesure 5 098 mm de long, 1 987 mm et de large, 1 505 mm et de haut, pour un empattement de 3060 mm. En face, la Model S affiche un gabarit légèrement plus petit : 4 970 mm (L) x 1 964 mm (l) x 1 445 mm (h). Du côté de la puissance, la berline électrique asiatique s’appuie sur un double moteur de 480 kW et offre un couple maximal de 850 Nm. Le 0 à 100 km/h est abattu en 3,9 secondes.

Une autonomie à tempérer

En termes de vélocité, il est toujours aussi difficile d’aller déloger la Model S, qui grimpe de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes, dans sa configuration Grande Autonomie Plus. La version Performance l’effectue même en 2,5 secondes. Mais c’est bien du côté de la batterie et de l’autonomie que Nio a focalisé une grande partie de ses efforts : le pack de 150 kWh lui confère en effet une autonomie de 1000 kilomètres.

Mais attention : ce rayon d’action a été annoncé selon la norme NEDC, généralement plus optimiste que les cycles d’homologation WLTP et EPA majoritairement utilisés en Europe et aux États-Unis. Cette barre symbolique des 1000 kilomètres est donc à tempérer. La Nio ET7 profite aussi d’un pack de 100 kWh et de 70 kW, pour une autonomie respective de 700 et 500 kilomètres.

Nio mise sur la conduite autonome

La firme de l’Empire du Milieu n’a pas pour autant délaissé les technologies de conduite autonome. Bien au contraire. Son système NIO Autonomous Driving embarque onze caméras de 8 mégapixels, un LiDAR, douze capteurs à ultrasons et cinq radars. Ce faisant, la berline est capable de détecter des piétons et des obstacles à plus de 200 mètres, et des véhicules jusqu’à 687 mètres, assure Nio.

À l’intérieur, l’habitacle joue la carte de la sobriété et n’est pas sans rappeler la philosophie esthétique de Tesla. Le combiné d’instrumentation numérique est épaulé par un écran AMOLED de 12,8 pouces dédié au système d’infodivertissement. Un système audio composé de 23 haut-parleurs — puissance de 1000 W — est par ailleurs disponible de série sur toutes les versions.

Nio ET7 : prix et disponibilité

Nio veut frapper fort avec une grille tarifaire relativement agressive. La Nio ET7 en configuration 150 kWh s’arrache à 526 000 yuans, soit environ 66 600 euros HT, lorsque la version 100 kWh se vend 506 000 yuans, soit environ 64 000 euros HT. Enfin, la déclinaison 70 kWh est proposée à 448 000 yuans, soit environ 56 700 euros HT. En France, la Tesla Model S la plus abordable est disponible à 84 990 euros.

Les livraisons de la Nio ET7 débuteront au premier trimestre 2022.

Les derniers articles