Cette nouveauté Qualcomm pourrait faire toute la différence sur les smartphones haut de gamme

Taillé pour en découdre

 

On en sait aujourd'hui un peu plus, par les canaux officiels, sur le futur Snapdragon 8 Gen 4. Attendu en octobre prochain, le nouveau SoC de Qualcomm disposera bien cette année de coeurs CPU « Oryon »... théoriquement capables d'offrir un bond en avant substantiel en termes de performances.

La prochaine puce haut de gamme de Qualcomm pourrait détonner // Source : Qualcomm via WCCFTech

Au travers d’une courte vidéo partagée sur X lors du MWC, Don McGuire a donné deux informations intéressantes — et surtout officielles — sur le futur Snapdragon 8 Gen 4. Le patron du marketing chez Qualcomm a en effet confirmé que la prochaine puce haut de gamme de l’entreprise arriverait bien en octobre 2024… et qu’elle pourrait en prime compter sur des cœurs CPU « Oryon ».

Ces nouveaux cœurs, conçus en bonne partie par Nuvia, rachetée par Qualcomm en 2021, ont commencé leur carrière l’an dernier sur des processeurs Qualcomm voués aux PC portables sous Windows. On apprend donc qu’ils arriveront cette année aussi sur smartphones. Avec eux, le Snapdragon 8 Gen 4 pourrait faire un bond en avant notable en matière de performances.

Le Snapdragon 8 Gen 4 plus puissant… mais aussi plus cher ?

Notons que le Snapdragon 8 Gen 4 aura aussi l’avantage d’offrir une meilleure connectivité, notamment au travers de l’intégration de la suite FastConnect 7900, annoncée il y a quelques jours par Qualcomm. Cette dernière a notamment pour intérêt de proposer des capacités UWB intégrées. En clair, grâce au Snapdragon 8 Gen 4, plus de smartphones haut de gamme devraient être en mesure d’afficher une prise en charge de l’Ultra Wideband en fin d’année 2024 et courant 2025.

Le revers de la médaille, car il y en aurait un, serait à chercher du côté du placement tarifaire de ce nouveau Snapdragon. Ces différentes nouveautés risquent en effet de pousser Qualcomm à rehausser plus encore le prix de sa future puce. Cette situation pourrait, à force, bénéficier à la concurrence, et notamment au taïwanais MediaTek, de plus en plus présent sur les segments milieu et haut de gamme avec ses différentes puces Dimensity.

Pour contexte, et selon certaines sources, le prix de l’actuel Snapdragon 8 Gen 3 a ainsi déjà augmenté d’environ 25% par rapport à celui de son prédécesseur. Une dynamique qui pourrait donc s’affirmer encore plus avec le Snapdragon 8 Gen 4.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.