Le cadre de ce vélo électrique premium est 100 % recyclable

 

Le constructeur allemand Advanced a conçu un nouveau vélo électrique, le Revolution Reco, qui vise à réduire son empreinte carbone lors de son processus de fabrication. Son cadre est par ailleurs recyclable à 100 %.

vélo électrique
Source : Advanced

Construire des vélos électriques en respectant l’environnement et en minimisant au maximum ses émissions de CO2 : voilà ce qu’est fixé comme objectif le constructeur Advanced avec son modèle Revolution Reco, nous apprend eBike News. Pour ce faire, la firme d’outre-Rhin s’appuie tout d’abord sur une production locale, basée en Allemagne.

Ensuite, elle utilise des granulés de plastique dans lequel « on retrouve 40 % de fibre de carbone recyclée et issue de l’industrie automobile », peut-on lire. Par ailleurs, le groupe mise sur un processus de moulage par injection. C’est-à-dire que le cadre est formé d’une seule pièce. Il ne passe pas par l’atelier de soudure pour connecter les composants.

Un vélo moins émetteur

Le choix de ces composants et ce type de procédé lui permettraient d’émettre jusqu’à 68 % de moins de C02 qu’un cadre en aluminium fabriqué en Asie. Selon eBike News, ce type de cadre aurait aussi des aptitudes plus avancées quant à sa capacité d’absorber les chocs.

RECO_One_Diamant_Belt-Drive_45
Source : Advanced

Mais surtout, le cadre du Revolution Reco peut être entièrement recyclé : pour ce faire, l’entreprise « doit broyer les granulés de plastique utilisés pour ensuite les transformer en un nouveau cadre ou d’autres composants ». Le cadre du modèle est pour autant garanti 30 ans : la société garantit donc une longévité rassurante à son produit.

Près de 5000 euros

Dans un registre plus technique, le Revolution Reco ne fait pas dans la demi-mesure avec une fiche technique très solide sur le papier : par exemple, le moteur Bosch Performance Line CX et son couple de 85 Nm sont ce qu’il y a de meilleur sur le marché. L’utilisateur a aussi le choix entre une transmission par chaîne ou courroie.

Même chanson du côté de la batterie, où trois configurations sont proposées : 500, 625 ou 750 Wh. Il faut enfin compter sur des freins à disque hydrauliques Shimano MT420, un feu stop et une fourche rigide ou suspendue (une Suntour avec 80 mm de débattement). Le tout à un prix de 4699 euros, en cadre ouvert ou fermé, au choix.

L’Hummingbird Flax ne pèse que 10 kilos sur la balance, soit un poids plume pour un vélo électrique. Ce pliant vise cependant des prix élitistes qui dépassent les 5000 euros.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.