Voltaire : 80 km d’autonomie pour ce vélo électrique français taillé contre les vols

« C'est la faute à Voltaire »

 

Fruit d’une réflexion menée par deux entrepreneurs français, le vélo électrique Voltaire mêle l’élégance et la technologie pour tenter de devenir l’une des nouvelles références des cycles branchés haut de gamme. Sur le papier, la promesse semble alléchante.

Vélo électrique Voltaire

Le vélo électrique Voltaire // Source : Voltaire

Neuf collaborateurs et un million d’euros levés : c’est avec ces armes que la nouvelle marque française Voltaire souhaite percer dans le secteur du vélo électrique haut de gamme. Le projet est né d’une réflexion entre Gabriel Ecalle et Grégoire Lieurade, dont l’objectif commun est de créer un cycle impossible à voler tout en « rendant la mobilité plus propre et efficace en zone urbaine ».

Design, poids et matériaux

Après plusieurs mois de travail, l’équipe de l’entreprise entame la phase de commercialisation de leur vélo éponyme, pour des livraisons prévues au premier trimestre 2021. Plus concrètement, à quoi devront s’attendre les futurs utilisateurs de Voltaire ? À un vélo élégant qui puise son inspiration stylistique dans les deux-roues des années 1960.

Vélo électrique Voltaire

Le vélo électrique Voltaire en coloris Bleu Nuit // Source : Voltaire

Conçu pour un usage quotidien, le Voltaire adopte un format VTC et un cadre ouvert (aluminium) : pratique pour l’enfourcher avec facilité. La selle est en mousse, alors qu’un panier gratuitement disponible en option peut être installé à l’avant. Sur la balance, l’engin pèse 19,8 kilos. Son style vintage tranche cependant avec sa motorisation et ses technologies embarquées qui collent plus à notre époque.

Pneus en matières premières recyclées

Placé sur le moyeu arrière, le moteur de 220W « délivre intelligemment sa puissance en fonction des informations recueillies par le capteur de couple », écrit la marque. La batterie se loge dans la tige de la selle, et fournit une autonomie très décente de 80 kilomètres. Le Voltaire bénéficie également d’une transmission par courroie, toujours plus intéressante qu’une chaîne classique.

Ajoutez-y des freins à disque hydrauliques, un éclairage intégré, un feu-stop arrière avec capteur de freinage et des pneus fabriqués à partir de matières premières recyclées. Deux modes d’assistance électrique permettront de gérer la puissance envoyée : Vif ou Eco. Côté technologie, le Voltaire s’équipe d’un écran antireflet intégré dans la potence pour délivrer les principales informations (vitesse, assistance, niveau de batterie, kilométrage).

Système antivol développé en interne

Le vélo « s’utilise avec ou sans smartphone grâce au déverrouillage par badge NFC », indique le document, « alors que les réglages se font via une application dédiée » disponible sur Android et iOS. Gérer le mode d’assistance, la luminosité de ses feux et suivre les statistiques du cycle font partie du champ d’action de l’utilisateur.

Voltaire a voulu mettre l’accent sur la sécurité de son vélo. Pour ce faire, le groupe a développé en interne son propre système électronique capable de détecter toute tentative de vol, rassurent les fondateurs. « Si le vol est confirmé, il se met à sonner, prévient son propriétaire et traque la position pour permettre aux services de police de le retrouver. Une assurance en option vient compléter ce dispositif », conclut-on.

Le vélo électrique Voltaire est disponible en précommande au prix de 2390 euros en coloris Noir Pétrole, Vert Anglais et Bleu Nuit.

Les derniers articles

  • OnePlus est-il encore OnePlus ?

    OnePlus

    OnePlus est-il encore OnePlus ?

    26 octobre 202026/10/2020 • 18:45