Coup de Pouce Vélo : l’aide à la réparation pourrait être prolongée en 2021

 

Alors que le cap des 900 000 réparations a été atteint au 1er novembre 2020 grâce au Coup de Pouce Vélo, d’après la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), l’organisme souhaiterait voir le gouvernement prolonger cette aide financière pour le millésime 2021.

Coup de pouce Vélo

L’objectif un million est proche pour le Coup de Pouce Vélo

La belle histoire du Coup de Pouce Vélo se poursuit sans aucune anicroche. Ce dispositif déployé depuis le 11 mai 2020 a en effet rencontré un franc succès auprès des cyclistes qui bénéficient, entre autres, d’une aide financière de 50 euros par personne pour réparer leur vélo. L’occasion de ressortir un deux-roues poussiéreux du fond de sa cave, et de le retaper gratuitement auprès d’une boutique agréée.

Depuis, plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs en ont profité : tant et si bien que l’État a dû tripler l’enveloppe budgétaire — à hauteur de 60 millions d’euros –, avant de prolonger le plan jusqu’à l’issue de l’année 2020. Le contexte sanitaire causé par le coronavirus a notamment poussé les usagers à éviter les transports en commun, alors que certaines agglomérations — comme Paris — ont boosté l’installation de nouvelles pistes cyclables.

« Le confinement nous incite à faire cette demande » de prolongation

Voilà pour le contexte. Et dans cette dynamique plus que positive, la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) aimerait voir le dispositif s’étendre à l’année 2021. « Le confinement nous incite à faire cette demande, car de nombreuses personnes risquent de ne pas vouloir sortir pour faire des réparations et voudront les reporter », souligne Olivier Schneider, président de la FUB, dans les colonnes de BFM Business.

Coup de Pouce vélo, un succès incontesté depuis sa mise en place en mai

Coup de Pouce vélo, un succès incontesté depuis sa mise en place en mai

La FUB a ici une réelle légitimité, puisque Coup de Pouce Vélo s’inscrit dans le programme Alvéole, imaginé aux côtés de l’organisme. Par ailleurs, ce dernier émet une idée intéressante pour assurer le financement d’une nouvelle prolongation : que les collectivités locales prennent en charge le montant de 50 euros, afin d’alléger l’investissement du gouvernement. « Certaines le font déjà comme à Rouen ou à Mayenne », précise l’intéressé.

Vers le million de réparations d’ici fin 2020

M. Schneider renforce son argumentaire en jouant la carte de l’emploi : « Plus de 500 emplois ont été créés avec ce plan, on pourrait aller bien plus loin », argue-t-il. Et de poursuivre : « Il y en a 5000 en France (des société de réparations, ndlr), on pourrait faire deux fois plus ».

Le Coup de Pouce Vélo a récemment atteint le seuil des 900 000 réparations, selon la FUB, qui vise forcément le cap symbolique du million d’ici la fin de l’année. « À l’époque, le gouvernement nous trouvait très ambitieux, mais nous y sommes presque. Sauf catastrophe, le million de vélos sera atteint, voire dépassé le 31 décembre, date de la fin de l’opération ». Avant que des chiffres encore plus élevés soient atteints grâce à une potentielle prolongation ?

C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Valable à partir du 11 mai 2020, le Coup de pouce Vélo cherchera à « encourager la pratique du vélo par les Français dans le cadre du déconfinement ». Ce plan de vingt millions d’euros…
Lire la suite

Les derniers articles