Möbius Bike : ce vélo électrique connecté est composé de bambou et de cuir végétal

 

D’ores et déjà disponible en précommandes, le Möbius Bike n’est pas un vélo électrique comme les autres : sa philosophie portée sur l’éco-responsabilité l’a amené sur le chemin des matériaux durables, recyclés et recyclables, sans pour autant bâcler sa fiche technique.

Alors que le marché des vélos électriques a enregistré une belle croissance entre 2019 et 2020, les nouveaux projets dans le secteur continuent d’affluer en cette année 2021. C’est par exemple le cas de Bloom, fondé par deux anciens de Bird, qui constitue un nouveau service de location mensuelle pour l’instant cantonné à Paris.

Cet été, les consommateurs français pourront également compter sur un vélo électrique inédit répondant au nom de Möbius Bike. Imaginé par Imane Lallali Benberim, ingénieure en mécanique diplômée de MINES ParisTech et d’un MBA à Oxford University, ce deux-roues a la particularité d’être constitué de matériaux durables, recyclés et recyclables.

Un cadre en bambou et en aluminium

Cette initiative a pour ambition de favoriser l’économie circulaire en privilégiant une méthode et un processus de conception plus en adéquation avec les problématiques environnementales et écologiques de notre époque. De ce fait, le cadre du vélo est composé à 70 % de bambou issu de forêts durables et 30 % d’aluminium recyclé.

Le cycle va plus loin et s’équipe de pneus en matière première renouvelable fournis par l’équipementier Schwalbe, réputé dans le secteur. L’entreprise mentionne des pneus anti-crevaison. De leur côté, la selle et les poignées sont constituées « de cuir végétal produit en Italie à partir de marc de raisin », peut-on lire.

Assemblé au Portugal, le Möbius Bike aura droit à un second cycle de vie après plusieurs années d’utilisation et pourra être collecté gratuitement puis recyclé. Si le vélo joue clairement la carte de l’éco-responsabilité pour se démarquer et appuyer sa campagne de communication, sa fiche technique, elle, n’a pas pour autant été oubliée.

Une fiche technique portée sur le haut de gamme

Car sur le papier, le Möbius Bike propose une formule très alléchante composée d’une transmission à courroie — moins salissante, plus silencieuse –, de freins à disque hydrauliques signés Tektro et d’une batterie amovible de 300 Wh (2 kg) qui lui confère une autonomie de 50 à 70 kilomètres selon l’un des cinq niveaux d’assistance utilisés.

D’un poids somme toute raisonnable de 17,5 kilos, le vélo arbore un look résolument minimaliste, où le souci du détail a été au cœur du cahier des charges. L’absence de soudure qui semble visible sur les photos renforce ainsi son aspect haut de gamme et épuré.

Le Möbius Bike profite aussi d’un moteur de 250 W placé sur le moyeu arrière, d’un éclairage intégré au cadre et à la batterie, d’une sonnette, d’une béquille et de garde-boue de série. Un écran LCD directement intégré à la potence permet d’accéder à diverses données de conduite.

Une offre de lancement de 500 euros

Cette monture bénéficie enfin d’une dimension connectée, grâce à un système Bluetooth permettant d’appairer le cycle à son téléphone. Vitesse, temps, distance, tracking, géolocalisation, détection des pannes : autant d’éléments que vous pourrez retrouver dans l’application, à partir de laquelle il est possible de verrouiller et déverrouiller le vélo.

Déjà disponible en précommande à un prix de lancement de 1998 euros (2498 euros en temps normal) le Möbius Bike sera livré en juillet 2021. Pour faire chuter la note, de nombreuses aides à l’achat sont disponibles.

En France, les vélos électriques bénéficient de nombreuses aides à l’achat. Qu’elles soient accordées par l’État ou les collectivités territoriales, les consommateurs ont généralement le droit à un coup de pouce financier toujours bienvenu. Voici…
Lire la suite

Les derniers articles