Alice Camera, un boitier photo micro 4/3 doté d’une puce AI

 

Avec l'Alice Camera, la startup Photogram AI souhaite proposer un boitier photo à objectifs interchangeables avec un traitement algorithmique de machine learning et une connexion à votre smartphone.

Alice Camera

Alice Camea // Source : Photogram AI

Le monde de la photographie a été chamboulé à plusieurs reprises. Le passage de l’argentique au numérique a longtemps divisé la communauté et l’avènement du smartphone a transformé le marché. De nos jours, certains téléphones peuvent se targuer de rivaliser avec des appareils photo numériques compacts, notamment grâce à une série de traitements algorithmiques. Il n’y a qu’à admirer la qualité des photos prises par le Google Pixel 4a vendu à 349 euros.

Cependant, le photographe privilégiera la flexibilité d’un reflex lui permettant de capturer plusieurs types de scènes avec différents objectifs. Certains regrettent toutefois que ces appareils photo destinés aux professionnels ne présentent pas davantage de connectivité. C’est précisément, sur ce secteur que la startup Photogram AI souhaite se positionner avec l’Alice Camera.

L’Alice Camera, en détail

Comment associer un dispositif d’intelligence artificielle à un appareil photo pour obtenir des clichés de meilleure qualité qu’avec un smartphone ? C’est le problème qu’a tenté de résoudre la société britannique fondée en juillet 2019. L’Alice Camera se présente sous la forme d’un boitier en aluminium doté d’un objectif micro quatre tiers avec un capteur quad Bayer de 11 MP. Ce dernier peut capturer des vidéos en 4K à 30 images par seconde ou en 1080p à 60 images par seconde. La société explique qu’Alice peut accueillir une cinquantaine d’objectifs micro 4/3 différents par le biais des adaptateurs commercialisés par les fabricants d’optiques.

La particularité de ce boitier réside dans sa puce de machine learning spécifiquement conçue pour le traitement de calcul et qui constitue le coeur de l’IA. Elle sert notamment à corriger l’exposition, le focus ou la colorimétrie. Elle assure également la stabilisation numérique.

Alice Camera, par Photogram AI

Alice Camera, par Photogram AI // Source : Photogram AI

Alice dispose d’un lecteur de cartes microSD, d’un port de recharge en USB-C, d’un port jack standard et d’une puce Wi-Fi compatible avec les réseaux en 5 GHz.

Via un système d’attache, l’Alice Camera peut accueillir un smartphone et, en installant une application dédiée, ce dernier se transforme en écran de prévisualisation. Puisque les deux appareils sont connectés sans fil, cela signifie également qu’il sera possible de positionner l’appareil photo à un endroit et de prévisualiser la scène à un autre, une pratique assez commune sur de la photo animalière. L’application permettra aussi de transférer les mises à jour du firmware du boitier.

Alice Camera par Photogram AI

Alice Camera par Photogram AI // Source : Photogram AI

Une campagne Indiegogo en 2021

L’Alice Camera sera lancé via une campagne Indiegogo. Le prix du boitier sans l’objectif est annoncé à 750 livres Sterling. Cependant, pour financer ce projet, la jeune pousse explique qu’il est d’ores et déjà possible de sécuriser un modèle pour 450 livres en effectuant une précommande. Cette dernière se traduit par un versement immédiat de 50 livres. 100 unités peuvent être réservées.

La startup de 3 personnes est passée par l’incubateur de l’université de Londres avant d’intégrer la pépinière de Nvidia spécialisée dans les recherches en intelligence artificielle.

La levée de fonds sur Indiegogo aura lieu en février 2021. À cette occasion, si vous n’avez pas effectué de réservation, L’Alice Camera sera mis en vente pour 550 livres Sterling.

Les derniers articles