Xiaomi Redmi Note : 8 années à bousculer l’entrée de gamme

 

La gamme de smartphones Redmi Note est la plus célèbre de Xiaomi. C'est celle qui propose les smartphones aux meilleurs rapports qualité-prix, depuis 8 ans maintenant. Retour sur cette série de smartphones qui a bouleversé l'univers de la téléphonie mobile française.

article redmi note xiaomi 3

Cela fait bientôt 8 ans que la gamme Redmi Note de Xiaomi existe. Huit années pendant lesquelles la marque chinoise s’est solidement imposée sur le segment des smartphones d’entrée de gamme. À tel point que les smartphones Redmi Note sont généralement ceux que les connaisseurs recommandent les yeux fermés à leurs proches avec de petits budgets.

Mais comment Xiaomi est-il parvenu à réaliser un tel coup de force ? Retour sur la gamme Redmi Note, celle qui a rendu les smartphones accessibles beaucoup plus attrayants qu’ils ne l’étaient auparavant.

Déjà 8 ans de présence

Pour comprendre l’essor de la gamme Redmi Note, il faut revenir quelques années en arrière. Le Redmi Note, premier du nom, a été lancé en 2014… mais pas en Europe. Au début de l’épopée Xiaomi, les produits étaient d’abord conçus pour le marché asiatique. Mais il n’aura pas fallu longtemps pour que ce smartphone se fasse connaître en France. Frandroid l’avait d’ailleurs testé, et lui avait attribué la note de 8/10. « Xiaomi est vraiment un constructeur surprenant » pouvait-on lire en conclusion du test, alors même que la marque n’était pas encore implantée sur le marché français.

Le logo de Frandroid était bien différent à l’époque
Le logo de Frandroid était bien différent à l’époque

En 2014, et pendant les quatre années suivantes, le seul moyen de se procurer un smartphone de la gamme Redmi Note était de passer par le marché de l’import. Et pourtant, les téléphones n’étaient pas adaptés à notre marché. Une large communauté de fans français travaillait alors à l’élaboration de ROM alternatives, c’est-à-dire des versions d’Android traduites en Français et disposant du précieux Play Store. En bref, il fallait savoir bidouiller pour profiter pleinement d’un Redmi Note.

Il faut attendre le Redmi Note 5, en 2018, pour que Xiaomi commercialise officiellement ses produits en France. Et sans surprise, ce modèle a bouleversé le marché des terminaux abordables en France. En proposant un smartphone avec très peu de concessions à un prix attractif (199 euros dans sa version 4/64 Go), Xiaomi a redistribué les cartes du marché de l’entrée de gamme. Depuis l’arrivée de ce téléphone sur le marché, et jusqu’à aujourd’hui, Xiaomi est l’un des leaders de ce segment.

Redmi Note : là où les autres n’étaient pas

Pour expliquer ce plébiscite, il faut bien comprendre que les smartphones abordables ont longtemps été le parent pauvre du marché français. Tandis que les constructeurs se livraient bataille avec des smartphones premium, les terminaux à petit prix servaient surtout à une chose : communiquer. Le reste — écran, photo, stockage — était accessoire et jugé sacrifiable. Avec ses Redmi Note, Xiaomi a rendu des smartphones à petit prix aussi fonctionnels que des appareils plus onéreux. Entendez par là que la qualité de l’écran, les performances ou encore l’appareil photo n’étaient pas sacrifiés sur le très pratique autel du compromis.

Le Redmi Note 2, testé il y a 7 ans par Frandroid
Le Redmi Note 2, testé il y a 7 ans par Frandroid

Sorti en 2015, le Redmi Note 2 n’a eu aucun mal à s’imposer sur ce segment. Noté (lui aussi) 8/10 dans nos colonnes, il profitait de caractéristiques plutôt haut de gamme. Écran Full HD très confortable et lumineux, processeur efficace, appareil photo « surprenant » : la rédaction de Frandroid pointait à l’époque « un rapport qualité-prix exemplaire ».

C’est simple, en sortant son Redmi Note 2, Xiaomi a tout simplement monté d’un cran les exigences du marché. Avec son rapport qualité-prix exemplaire, il a forcé la concurrence à sortir des modèles au moins aussi bons à des prix plus ou moins identiques. Certaines marques bien installées à l’époque ne s’en sont jamais remises.

De l’entrée de gamme de mieux en mieux équipée

Au fil des ans, la gamme Redmi Note s’est étoffée de nouvelles caractéristiques. Naturellement, les progrès techniques que l’on retrouvait sur les appareils haut de gamme se sont peu à peu démocratisés.

C’est par exemple en 2015 que Xiaomi a intégré le premier capteur d’empreintes digitales dans un smartphone de la gamme Redmi Note. La technologie n’était pas nouvelle, mais le Redmi Note 3 était l’un des rares smartphones à petit prix à la proposer. D’autant que le capteur était très réactif.

c_Xiaomi Redmi Note 8 Pro – FrAndroid – DSC03244
Le Redmi Note 8 Pro permettait de jouer à des jeux gourmands, malgré son tarif attractif

En 2019, Xiaomi a également frappé un grand coup avec le Redmi Note 8 Pro. Il s’agissait du téléphone le plus puissant que l’on pouvait trouver autour des 200 euros. Il rivalisait même avec des appareils beaucoup plus onéreux. Grâce à sa puce MediaTek Helio G90T, il faisait tourner sans mal les jeux les plus gourmands du moment. Une vraie prouesse, sachant que les jeux 3D sont généralement la bête noire des terminaux à petit prix.

Redmi Note 11 : le dernier-né

La gamme Redmi Note 11 est la gamme la plus récente, et c’est un aboutissement pour Xiaomi. Le constructeur propose ici un appareil particulièrement complet et équilibré, qui regroupe tous les points forts du marché.

Le Redmi Note 11 se targue même de faire un sans-faute du côté de l’écran. Il est en effet équipé d’un écran OLED de 6,43 pouces rafraîchi à 90 Hz. La rédaction de Frandroid juge que « pour 200 euros, aucun autre écran ne fait mieux ». En résulte un grand confort d’utilisation : l’affichage est fluide, la dalle est lumineuse et avec un excellent taux de contraste.

Redmi Note 11
Redmi Note 11 // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Ce n’est pas le seul atout du Redmi Note 11, qui profite également de très bonnes performances ainsi que d’un appareil photo satisfaisant. Enfin, et c’est devenu une habitude sur les smartphones de cette gamme, l’autonomie est particulièrement généreuse. La batterie est capable d’encaisser deux journées d’utilisation normales avant de tomber dans le rouge. Et lorsque cela arrive, la charge rapide permet de regagner plus de 50 % d’autonomie en 30 minutes seulement.

Depuis maintenant 8 ans, Xiaomi remplit toujours le même contrat avec succès. En effet, le constructeur propose aujourd’hui encore des smartphones extrêmement compétitifs, et toujours autour de ce prix psychologique de 200 euros. Reste à savoir ce que Xiaomi nous réserve avec son futur Redmi Note. Nul doute qu’il rendra encore une fois accessible des technologies de pointe au plus grand nombre.

Les derniers articles

  • Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept
    6 /10

    Valve

    Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept

    25 mai 202225/05/2022 • 18:32