À l’occasion du MedPi 2018, qui avait pour la première fois lieu à Paris, nous avons pu échanger avec GfK sur les données clés du marché des smartphones en France. Il en est sorti quelques grosses tendances.

Nous avons profité du MedPi 2018 pour rencontrer GfK, l’un des institut d’études de marché reconnu à l’échelle mondiale. Ils ont pu nous partager quelques données clés du marché des smartphones en France pour mieux comprendre les tendances que l’on peut observer quotidiennement.

Globalement, on observe une nouvelle baisse des ventes de smartphones en 2017, après les 25 millions de smartphones vendus en 2015, il ne s’est vendu « que » 19,4 millions de smartphones neufs.

Un taux d’équipement élevé et des produits de meilleure qualité

Cette baisse s’explique essentiellement par le taux d’équipement qui est désormais à plus de 80 % en France, en d’autres mots : plus de 8 Français sur 10 sont équipés d’un smartphone. Cela s’explique également par l’allongement de la durée de vie des smartphones : vous êtes de plus en plus nombreux à conserver votre smartphone plus de 2 ans.

Évidemment, cet allongement de la durée de vie peut également s’expliquer par le développement des commerces dédiés à la réparation de smartphones, qui peuvent désormais accéder bien plus facilement aux pièces détachées. Cette tendance devrait être également observée en 2018, Apple change désormais des batteries pour à peine 29 euros. Enfin, les produits sont également de meilleure qualité, même sur la tranche des prix bas.

L’une des consultantes de GfK avec qui nous avons échangé a également évoqué les tendances écologiques autour du développement durable qui encouragent les consommateurs à… moins consommer en achetant en occasion et en réparant plus souvent leurs appareils. En 2017, il s’est ainsi vendu 2 millions d’appareils reconditionnés, un chiffre en augmentation d’année en année. Ce marché en plein développement manque encore de professionnalisation selon GfK.

Le prix d’achat moyen des smartphones augmente

Autre tendance qui ressort des chiffres de GfK, c’est le prix d’achat moyen des smartphones qui augmente. La valeur globale du marché augmente (7,4 milliards d’euros en 2017 soit +2 % par rapport à 2016), mais le volume diminue (19,4 millions de smartphones contre 20,2 millions en 2016) : cela signifie que vous dépensez plus, en moyenne, pour acheter votre smartphone.

Les chiffres permettent de comprendre ce qui se passe : le segment de l’entrée de gamme est de plus en plus délaissé, c’est le segment des produits entre 200 à 400 euros qui est désormais le plus convoité.

Évidemment, l’autre tendance, c’est le succès des smartphones haut de gamme. GfK confirme que les consommateurs ont suivi les fabricants dans leur course à l’augmentation du prix de vente. Avec un iPhone X et un Galaxy Note 8 à plus de 1 000 euros, nous allons désormais nous habituer à voir des smartphones hors de prix.

Lors du dernier trimestre 2017, le prix moyen d’achat était de 420 euros avec une forte croissance dans le retail (les magasins hors ligne et en ligne, hors opérateurs mobiles). D’ailleurs en 2017, il s’est vendu 1 smartphone sur 2 en dehors des opérateurs mobiles, ce qui montre que les consommateurs associent désormais les forfaits mobiles sans engagement aux appareils vendus nus dans le commerce.

En 2018, GfK prévoit des tendances similaires sur le marché français, les ventes devraient continuer à baisser, mais le prix d’achat augmentera. Nous devrions également voir le marché de l’occasion continuer à se développer. Quant à l’innovation, la pression des consommateurs devient plus forte sur des innovations relativement molles en attendant l’arrivée de la 5G.