Des chercheurs se sont inspirés de l’aspect d’anciens parchemins pour concevoir cette tablette qui s’enroule sur elle-même grâce à son écran flexible. Des roues sur le côté permettent de faire défiler ce qui est affiché à la manière d’un Rolodex.

Une tablette a traditionnellement la forme d’une ardoise, mais les chercheurs de laboratoire du Queen’s University’s Human Media Lab ont jugé que cette esthétique n’avait plus lieu d’être.

C’est ainsi qu’ils ont conçu MagicScrool, une tablette qui fait beaucoup plus penser à une sorte de parchemin ancien enroulé sur lui-même, à la différence près qu’il embarque un écran flexible de 7,5 pouces avec une définition QHD. Celui-ci peut non seulement être déplié, mais il est en plus de cela encadré par deux roues permettant de scroller.

Comme on le lit dans TechCrunch, les parchemins anciens étaient bel et bien une inspiration pour ce design atypique, mais les chercheurs se sont également appuyés sur le fonctionnement des vieux Rolodex, ces répertoires cylindriques de cartes de visite. D’ailleurs, dans la vidéo de démonstration, on peut voir un utilisateur faire défiler ses contacts LinkedIn.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Fait notable, on peut également apercevoir l’homme dans la vidéo passer un appel avec l’appareil — aussi peu pratique que cela puisse être.

Le MagicScrool est très loin d’être commercialisé, on ne sait même pas s’il le sera vraiment un jour. Ses concepteurs espèrent pouvoir faire en sorte que la tablette puisse avoir un format aussi compact qu’un stylet quand elle sera enroulée pour être moins encombrante. Notez aussi que le prototype existant embarque une caméra.

Il est intéressant de voir que ce genre de pistes est exploré, d’autant plus que l’on parle toujours plus du smartphone pliable de Samsung. Lui ne devrait sans doute pas ressembler à un vieux parchemin.