Voiture électrique : la situation est très inquiétante pour ce constructeur chinois présent en France

 

Aiways est un constructeur chinois présent en France, qui vend des voitures électriques. Malheureusement, la jeune start-up est dans une situation délicate, et cela ne semble pas s'arranger. On fait le point sur la situation.

Au mois de mai 2023, nous avions déjà rédigé un article sur la situation inquiétante d’Aiways, ce jeune constructeur chinois de voitures électriques présent dans l’Hexagone. Quelques jours plus tard, le siège européen d’Aiways avait tenu à rassurer les clients de la marque, en indiquant que la branche européenne n’était pas autant concernée par le problème que la branche chinoise.

À l’époque, Aiways annonçait simplement un changement d’actionnaires à la tête de l’entreprise, en Chine, ce qui avait eu pour effet d’interrompre temporairement la production des véhicules sur place. En cause : le gouvernement chinois qui bloquerait les fonds de l’entreprise, le temps de trouver un repreneur. Le problème, c’est que la situation ne semble pas avoir évoluée, comme le précise le média allemand Elektroauto-News.

La production toujours à l’arrêt

Les journalistes allemands ont réussi à avoir un tout petit peu plus d’informations. La production est toujours à l’arrêt, et la branche européenne d’Aiways attend toujours les voitures pour pouvoir les livrer à ses clients. Rappelons qu’Aiways commercialise actuellement deux modèles : les Aiways U5 et Aiways U6.

La marque chinoise annonce toutefois au média allemand que la production devrait bientôt reprendre. Avant de préciser que les équipes à Shanghai avaient été réduites, que l’entreprise a fusionné différentes équipes à différents endroits. Et c’est pour cela que les bureaux ont déménagé.

Des problèmes depuis le mois de février

Rappelons toutefois qu’Aiways a mis en pause la production de ses voitures électriques depuis le mois de février, et payerait ses salariés chinois avec beaucoup de retard. Au 26 mai 2023, les salaires de mai n’avaient pas pu être réglés, et les salariés avaient dû payer la Sécurité sociale de leur poche.

Sur Weibo, le réseau social chinois, le compte de l’entreprise n’est plus certifié, et aucun nouveau contenu n’a été publié depuis le 4 mai 2023.

On espère que la jeune entreprise, qui emploi 1 500 salariés, trouvera rapidement un repreneur. Mais si Aiways dispose d’une capacité de production de 150 000 voitures par an, les ventes sont décevantes, avec seulement 2 600 véhicules vendus en 2020, et 2 824 sur les huit premiers mois de 2022. En 2023, seulement 92 Aiways U6 ont été vendues dans le monde entier.

L’une des possibilités pour Aiways serait de se concentrer sur le marché extérieur, puisque la compétition sur le marché local chinois semble être trop intense pour réussir à se démarquer. Il est vrai que la guerre des prix, lancée par Tesla, fait rage aussi en Chine, avec largement plus de constructeurs et de modèles disponibles que dans le reste du monde.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !