Cette nouvelle voiture électrique chinoise s’offre une fonctionnalité très pratique et peu répandue

 

Le groupe IM Motors fait évoluer son SUV électrique, le LS7 en lui offrant une toute nouvelle mise à jour à distance. Au programme, plusieurs fonctionnalités inédites dont l’affichage des angles morts. Un système encore peu répandu qui pourrait fortement améliorer la sécurité sur les routes.

Si vous n’avez encore jamais entendu parler d’IM Motors, vous connaissez sans doute l’une des marques de sa maison-mère SAIC Motor, à savoir MG. Mais la firme chinoise, qui n’a pas encore passé les frontières de l’Europe contrairement à sa sœur très appréciée chez nous, commence tout doucement à faire parler d’elle et de ses modèles.

Une nouvelle fonctionnalité

Parmi eux, le nouveau LS7, qui prend la forme d’un SUV électrique et qui avait été officiellement dévoilé en septembre dernier. Commercialisé depuis le début de l’année en Chine, celui-ci pourrait finir par arriver sur le Vieux Continent, alors que de nombreuses marques asiatiques l’ont déjà fait comme BYD ou encore Nio. Chassant sur les terres du Tesla Model X, ce nouvel arrivant continue d’évoluer plusieurs mois après son lancement.

En effet, et comme l’explique le site chinois It Home, ce dernier s’offre une toute nouvelle mise à jour OTA (over-the-air) à distance. Une solution de plus en plus prisée par les constructeurs, dont Tesla qui répare aujourd’hui la plupart de ses voitures de cette manière, contrairement à d’autres comme Ford ou Mercedes. Cette solution permet d’éviter aux clients de devoir retourner au garage pour mettre à jour leur voiture.

IM LS7

Cette mise à niveau, qui porte le nom de IMOS 2.2.0, devrait bientôt être disponible pour les propriétaires du SUV électrique, récemment épaulé par le nouveau LS6 tout juste dévoilé et rival de la Model Y. Mais que nous prépare le constructeur chinois ? À vrai dire, cette nouvelle version du logiciel comporte de nombreuses améliorations et fonctionnalités inédites. Dont une qui devrait s’avérer particulièrement utile.

Il s’agit de l’affichage des angles morts. Concrètement, lorsque le conducteur active le clignotant, la caméra positionnée sur le côté de la voiture est capable d’afficher une zone de votre angle mort sur le combiné numérique, permettant de voir ce qu’il se passe avant de tourner. Une technologie qui devrait permettre de réduire les accidents, notamment avec les cyclistes qui se positionnent, parfois et bien malgré eux, hors de portée de la vue de l’automobiliste.

De nombreuses améliorations

Pour l’heure, cette fonctionnalité est encore rare sur le marché, mais certains constructeurs la proposent, comme Hyundai sur son Kona Electric, que nous avons récemment pu découvrir. Chez IM Motors, celle-ci ne fonctionne que jusqu’à 20 km/h tandis que chez la firme coréenne, elle est tout le temps opérationnelle, quelle que soit la vitesse. Mais ce n’est pas la seule amélioration qui arrive avec cette mise à jour.

En effet, le SUV électrique s’offre également la conduite autonome de niveau 3 dans une version bêta réservée à quelques routes en Chine. Cette technologie inclut notamment le changement de voie automatique, comme le propose Mercedes sur son EQS depuis peu. Désormais, la distance séparant la voiture d’un obstacle lors du stationnement est également indiquée sur l’écran de la voiture.

IM LS7 // Source : SAIC et Alibaba

Un nouvel assistant vocal plus avancé fait également son arrivée, tandis que le son a été optimisé pour un meilleur confort dans l’habitacle. Une amusante fonctionnalité fait aussi son arrivée, permettant d’afficher son animal de compagnie virtuel et d’interagir via la commande vocale. Il est aussi possible de se connecter à son profil personnalisé via un mot de passe gestuel, sans avoir besoin de son smartphone.

Pour rappel, l’IM LS7 se décline en deux versions avec des batteries de 90 et 100 kWh offrant une autonomie allant jusqu’à 660 kilomètres selon le cycle chinois CLTC. Ce qui correspond à 600 kilomètres environ avec la norme WLTP. Deux niveaux de puissance sont proposés, jusqu’à 577 chevaux tandis que le prix est affiché autour de 350 000 yuans, soit environ 47 250 euros hors taxes.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !