L’opérateur Free a changé son interface web. Désormais, il n’est plus possible d’imprimer facilement une lettre de résiliation.

Free serait-il en train de devenir… un opérateur comme les autres ? Les dernières nouvelles le concernant ne sont pas exceptionnelles.

Depuis l’annonce de la dernière Freebox Delta, les acheteurs sont mécontents et Xavier Niel s’acharne à rattraper les erreurs de son annonce. Celui que beaucoup aiment appeler « le trublion des télécoms » ne semble plus aussi souple qu’auparavant.

Résilier chez Free devient plus complexe

C’est ce que nous apprennent les dernières observations de Freenews. La résiliation chez Free était jusque là très simple : il suffisait d’accéder à son espace abonné, d’aller dans « Mon abonnement > résilier mon abonnement », et l’opérateur permettait de créer un courrier automatique à renvoyer simplement à une adresse donnée.

Désormais, cette rubrique du site a été totalement abandonnée selon le site. Elle n’affiche plus que des liens vers les procédures courantes et quelques FAQ. Plus encore, l’adresse n’est plus directement fournie par le site qui invite à contacter le 3244 pour récupérer l’adresse, en précisant que la résiliation dans les magasins Free n’est pas possible.

Décourager plutôt qu’aider

Une étape supplémentaire inutile pour le consommateur, mais qui permet à un opérateur de décourager les abonnés ou tenter de leur faire une dernière vente. C’est exactement ce qu’a subi le rédacteur de Freenews ayant tenté l’opération.

Voilà qui tendrait à dire que « le trublion » utilise désormais les mêmes techniques commerciales discutables que ses collègues des télécoms qu’il aime pourtant tant railler. Espérons que Free revienne sur ses pas, ou qu’il ne s’agisse que d’un état temporaire en attendant une plus grande simplification de la résiliation.