Test du Turtle Beach Recon 500 : un bon casque multiplateforme

Casques et écouteurs • 2021

Points positifs du Turtle Beach Recon 500
  • Performances sonores
  • Compatible console et PC
  • Construction soignée
  • Performances du microphone
  • Confortable...
Points négatifs du Turtle Beach Recon 500
  • ...mais pas pour les grosses têtes
  • Manque de fonctionnalités
  • Isolation perfectible
 

Introduction

Tutle Beach, la marque réputée pour ses périphériques console a présenté récemment le Recon 500, un casque très simple, mais équipé de nouveaux haut-parleurs « révolutionnaires » de 60 mm. Vraie réussite ou simple argument marketing ? C’est ce que nous allons voir dans ce test complet.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le casque gamer Turtle Beach Recon 500 s’adresse avant tout aux adeptes du jeu sur console. Grâce à sa connectique jack, il est donc logiquement compatible avec l’immense majorité des consoles du moment. Proposé au prix conseillé de 79,99 euros, il se positionne comme une alternative aux modèles filaires d’HyperX ou Roccat.

La marque met notamment en avant de nouveaux haut-parleurs doubles Eclipse de 60 mm qui devraient permettre au Recon 500 de proposer une prestation sonore de qualité aussi bien pour de l’écoute musicale que du jeu.

Un casque en plastique bien construit

Le Recon 500 propose une architecture assez classique qui se compose d’un arceau métallique intégré dans un fourreau en plastique sur la partie supérieure. La surface en plastique arbore le logo de la marque ainsi qu’un relief strié qui apporte un peu de personnalité à l’ensemble.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

La partie interne est recouverte d’un similicuir qui abrite logiquement une mousse qui se montre très dense et qui reposera sur le haut du crâne. L’arceau est également suffisamment souple pour s’adapter correctement à la morphologie de chacun tout en évitant une trop forte pression autour des oreilles.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

La partie qui maintient les oreillettes est orientable à 90°, ce qui permet d’une part de bien positionner le casque, mais également de pouvoir le placer autour du cou lorsqu’il n’est pas utilisé. Une caractéristique suffisamment rare sur les casques gamer pour être soulignée.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Les pavillons pivotent sur un axe horizontal permettant de bien plaquer les mousses autour des oreilles. Là encore, cette mousse se montre plutôt dense et est ici recouverte d’un tissu respirant qui évite de trop accumuler la chaleur. La marque indique que ces oreillettes sont « compatibles » avec les porteurs de lunettes. Si effectivement le casque n’est pas désagréable avec des lunettes, nous n’avons pas constaté de différence de conception par rapport à d’autres modèles tout aussi confortables.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le Recon 500 est donc entièrement construit dans un plastique dur finalement assez qualitatif. Il en va de même pour les oreillettes qui arborent également le logo de la marque sur leur partie externe. De par sa connectique, le casque n’est pas équipé d’un éclairage RGB, qui de toute façon n’a pas vraiment d’intérêt sur ce genre de produit.

Si l’oreillette droite est vierge de tout bouton et connectique, c’est grâce à celle de droite que l’on pourra interagir avec le casque. Un large bouton, situé au centre du pavillon, permet de couper le microphone intégré. Ce microphone s’installe dans la connectique jack présente à la base de l’oreillette. Il dispose d’une perche à mémoire de forme suffisamment longue, mais qui ne garde malheureusement pas assez sa forme.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

On dispose également d’une molette de réglage du volume qui, du fait de l’unique connectique jack du Recon 500, n’agira donc que sur son propre volume. S’adressant avant tout aux possesseurs de console, le casque se raccorde donc en jack, à l’aide d’un câble (inamovible) d’environ 1 mètre. Les joueurs PC regretteront l’absence d’une rallonge ainsi que d’un câble en Y qui sont généralement fournis.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Si le casque se montre plutôt léger (environ 350 grammes), il se montre également très confortable… sauf pour les grosses têtes. Le casque est tout simplement trop petit pour ces utilisateurs et se révèle malheureusement très inconfortable (et douloureux) aussi bien au niveau des oreilles que du sommet du crâne.

Au-delà de ce défaut, le Recon 500 est un modèle bien construit et globalement confortable bien qu’un peu massif. Il conviendra donc logiquement aux joueurs sur console qui souhaitent se procurer un casque simple et agréable à utiliser.

Une solide prestation sonore

Turtle Beach a donc équipé son Recon 500 de nouveaux haut-parleurs doubles de 60 mm. Selon la documentation de la marque, les haut-parleurs sont conçus avec deux chambres distinctes qui permettraient de mieux séparer les hautes et basses fréquences afin d’offrir de meilleures performances sonores.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

En pratique, ce nouveau casque offre des performances intéressantes, même si on est très loin de la révolution annoncée par la marque. Le Recon 500 propose un rendu sonore un peu original pour un casque de jeu puisque les basses se font plutôt discrètes, comparativement à de nombreux concurrents.

Le reste du spectre sonne plutôt juste et rendra honneur aux morceaux chantés, ce qui rend le Recon 500 particulièrement adapté à l’écoute musicale (si vous n’êtes pas un fan inconditionnel des basses). Le léger manque de basses n’est pas nécessairement dérangeant pour l’écoute musicale, mais pourra atténuer l’impact des explosions et autres sons plutôt lourds en jeu.

Turtle Beach Recon 500

Source : Edouard Patout pour Frandroid

Malgré cela, le casque se montre très efficace en jeu et profite d’une bonne stéréophonie qui permettra une bonne localisation des sons. La scène sonore aurait par contre gagné à être un peu plus large afin de favoriser l’immersion dans l’ambiance des titres vidéoludiques. Notons également que l’isolation phonique des oreillettes est loin d’être parfaite ce qui ne pose pas de réel problème si vous êtes seul dans la pièce où vous jouez.

Pour ce qui est du microphone intégré, il se montre efficace pour retranscrire correctement la voix de l’utilisateur. On regrette néanmoins son faible volume de sortie qui s’est particulièrement fait remarquer lors de l’enregistrement de notre habituel extrait sonore (qui a été ici normalisé). En pratique, on profite ici d’un rendu dans la moyenne haute des casques pour joueurs.

Prix et disponibilité du casque Turtle Beach Recon 500

Le casque Turtle Beach Recon 500 est disponible au prix conseillé de 79,99 euros.

Note finale du test
8 /10
Le Turtle Beach Recon 500 se positionne comme un casque très intéressant pour les joueurs multiplateformes. Sa connectique jack permet de l’utiliser aussi bien sur console que sur PC, du moment que votre appareil dispose d’un port dédié.

Il est très bien construit et se montre confortable, pour peu que vous n’ayez pas une trop grosse tête. Très logiquement, l’absence de connexion numérique limite ses fonctionnalités à quelques boutons qui restent néanmoins pratiques.

Les performances sonores sont également au rendez-vous avec des performances tout à fait honorables et qui se démarque de la concurrence par la « légèreté » des basses. Le microphone est également de très bonne facture et permettra d’être entendu très correctement par vos coéquipiers. Son placement tarifaire est un petit peu élevé selon nous, mais ce modèle reste néanmoins accessible.

Points positifs du Turtle Beach Recon 500

  • Performances sonores

  • Compatible console et PC

  • Construction soignée

  • Performances du microphone

  • Confortable...

Points négatifs du Turtle Beach Recon 500

  • ...mais pas pour les grosses têtes

  • Manque de fonctionnalités

  • Isolation perfectible

Les derniers articles