Test de l’AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+ : un excellent casque sans-fil et modulaire

Casques et écouteurs • 2022

AiAiAi TMA-2 Studio Wireless Plus
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs de l'AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
  • Modularité pertinente
  • Prestation sonore chaleureuse et convaincante
  • Excellente autonomie en Bluetooth
  • Packaging complet
  • Écoconception
Points négatifs de l'AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
  • Autonomie limitée en W+ Link (boitier et casque)
  • Arceau pouvant être inconfortable
  • Isolation très limite
 

Plutôt inconnue du grand public, la marque AIAIAI s’est fait un nom sur le segment des casques audio haut de gamme avec des produits écoconçus et modulaires. Le TMA-2 Studio Wireless+ ne fait pas exception et promet une expérience sonore sans-fil, sans perte et sans latence.

AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
Le casque AIAIAI TMA-2 Studio Wirelress+ // Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le casque sans-fil AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+ s’adresse avant tout aux producteurs et DJ à la recherche d’un casque capable de délivrer un son équilibré et sans perte. Ce modèle a pour principales particularités d’être sans-fil via une liaison propriétaire « W+ LINK » sans latence et d’être complètement modulaire.

Proposé au prix conseillé de 350 euros, le TMA-2 Studio Wireless+ s’adresse avant tout aux créateurs, mais pourra également convenir aux consommateurs de musique qui pourront également profiter d’une liaison Bluetooth en déplacement. Si la latence imperceptible prendra du sens en MAO, une utilisation vidéoludique pourrait également être envisagée.

AiAiAi TMA-2 Studio Wireless PlusFiche technique

Modèle AiAiAi TMA-2 Studio Wireless Plus
Format casque supra-auriculaire
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Autonomie annoncée 80 heures
Version du Bluetooth 5.0
Impédance 32 ohms
Prix 352 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un produit prêté par la marque.

AiAiAi TMA-2 Studio Wireless Plus Design et ergonomie

L’expérience voulue par la marque AIAIAI se ressent dès le déballage du casque. Son emballage est logiquement en matériaux recyclables, mais surtout, tous les composants du casque sont séparés dans des sacs distincts, eux aussi faits d’un plastique recyclable. Les éventuelles réparations seront ainsi facilitées et la marque fournira à terme des guides de réparation pour chacun des composants sur son site internet.

Cette expérience de déballage particulière est liée au fait que, lors de la commande, il est possible de personnaliser complètement son casque en choisissant l’arceau, les oreillettes, les mousses et les différents accessoires. Ici, nous avons reçu le modèle AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+ composé d’un arceau spécifique, de haut-parleurs eux aussi spécifiques avec des pavillons en alcantara, l’émetteur sans-fil, un câble jack extensible et une housse de transport.

AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Les étapes d’assemblage sont plutôt limpides et le casque est finalement très rapidement opérationnel. Une fois assemblé, on profite d’un casque assez sobre, entièrement en plastique noir doté d’un revêtement très doux. Très logiquement, le démontage est également aisé et permettra éventuellement de faire évoluer le casque au gré des envies et des nouveautés proposées par AIAIAI.

L’arceau « H10-X01 » est un peu plus épais que les autres références de la marque puisque c’est lui qui accueille la batterie et toute l’électronique du casque. Il dispose d’une mousse à mémoire de forme très bien intégrée et recouverte d’un plastique doux. Sur le dessus, 3 petits boutons permettront d’allumer le casque et de profiter de divers contrôles audio.

Caché à la base de l’arceau, on profite d’un port USB-C pas forcément très accessible. De l’autre côté, un petit commutateur lui aussi très discret permet de basculer entre le mode de connexion Bluetooth et la liaison sans-perte via l’émetteur dédié.

L’assemblage des haut-parleurs « S05MKII » avec les coussinets en alcantara est on ne plus simple et il ne reste qu’à les glisser dans les tiges de l’arceau pour finaliser l’assemblage du casque. Ce système offre une amplitude particulièrement appréciable pour les boites crâniennes les plus imposantes et reste bien en place une fois réglé. Dernière étape : connecter les deux prises jack de l’arceau sur chacun des haut-parleurs.

AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Une fois vissé sur le crâne, le AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+ offre un résultat en demi-teinte. On apprécie les larges et généreux coussinets en alcantara qui englobent confortablement les oreilles, mais le constat est différent pour l’arceau. En effet, la zone en contact avec le sommet de la tête n’est pas suffisamment rembourrée et pourra devenir inconfortable après de longues sessions d’utilisation.

Pour le reste, le casque est globalement confortable, ne sert pas trop la tête et reste bien en place. Notez également que même s’il n’est pas pliable et ne dispose d’aucune articulation, il pourra être utilisé sans mal sur une seule oreille par nos amis DJs.

AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le casque AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+ est donc quasi irréprochable en ce qui concerne la conception et qualité de construction. Son design épuré est également un bon point qui le rend passe-partout, notamment en usage nomade. Seul le confort aurait pu être amélioré, puisqu’il n’atteint pas le niveau de certaines références parmi les meilleurs casques nomades du moment.

Au rayon des déconvenues, on aurait apprécié qu’à ce tarif, et pour un casque qui se destine plus ou moins à un usage nomade, qu’une vraie housse de transport rigide soit fournie dans la boite.

AiAiAi TMA-2 Studio Wireless Plus Connectivité et autonomie

Bluetooth

Le TMA-2 dans cette déclinaison Studio Wireless+ se montre particulièrement généreux en ce qui concerne sa connectique. Commençons tout d’abord par le Bluetooth qui est de la partie en norme 5.0 avec les classiques codecs AAC et SBC. Si on retrouve ici quelque chose de très classique, saluons tout de même la présence d’une connexion multipoints et d’une autonomie annoncée tout simplement monstrueuse.

En effet, la marque annonce pas moins de 80 heures loin du chargeur dans cette configuration. S’il est comme toujours difficile de mesurer précisément cette valeur, nous pouvons affirmer sans hésitation que le TMA-2 Studio Wireless+ tient très largement 60 à 70 heures loin d’une prise de courant.

W+ Link

La vraie particularité du TMA-2 Studio Wireless+ réside évidemment dans sa connexion sans-fil, sans perte et sans latence sobrement nommée « W+ Link ». La marque reste avare en détail, mais il s’agit très probablement d’une classique liaison propriétaire sur la bande des 2,4 GHz. On profite alors d’un débit annoncé à plus de 1500 kb/s permettant la lecture en qualité CD 16 bits/44,1 kHz.

AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
Source : Edouard Patout pour Frandroid

À l’usage, la latence est effectivement imperceptible. La portée est également plutôt correcte, bien que l’on n’atteint pas celle de certains casques de jeu qui ne jouent de toute façon pas dans la même cour au niveau de la quantité de données transmises.

Cette liaison est donc assurée par un boitier dédié qui recevra le signal audio via un connecteur jack tout à fait classique. Ce boitier étant destiné à être utilisé dans toutes les situations et notamment en studio, il est équipé d’une batterie et se révèle donc particulièrement imposant. La charge (ou l’alimentation) se fait via un port USB-C qui ne pourra servir qu’à cela. Le boitier ne peut donc pas faire office de carte son en étant raccordé en USB.

AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
Source : Edouard Patout pour Frandroid

L’utilisation de ce boitier implique malheureusement la gestion de deux batteries en permanence puisqu’il faudra à la fois rester attentif à l’autonomie du casque et à celle de l’émetteur. Du fait de la quantité de données à envoyer et à réceptionner, l’autonomie tourne ici plutôt autour des 20 heures, ce qui reste finalement assez limité et limitant. Notez toutefois qu’en utilisant sédentaire, le boitier pourra être alimenté en permanence.

Enfin, chacun des deux haut-parleurs dispose d’une entrée jack qui permet d’utiliser le casque de façon totalement passive. Un long câble jack torsadé est d’ailleurs fourni dans la boite pour cet usage.

AiAiAi TMA-2 Studio Wireless PlusPerformances

À l’écoute le casque AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+ se montre convaincant. Il n’est cependant pas si neutre que cela et ne pourra évidemment pas rivaliser avec certaines références de studio filaire qui sont, elles, beaucoup plus pragmatiques dans leur conception.

Les transducteurs en biocellulose S05 de 40 mm offrent une belle dynamique qui flatte clairement les tympans, et ce, sur l’immense majorité des styles musicaux. La scène sonore dévoile son ampleur et permet une chouette immersion dans l’ambiance de tous les morceaux écoutés durant nos tests.

AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Le son est très bien défini et chacun des instruments trouve sa place sans mal, et ce, même sur des titres très chargés. Avec son rendu sonore chaleureux, le TMA-2 se montre tout particulièrement à l’aise sur les morceaux électros et pop. Le son ne manque pas d’impact et reste bien défini, notamment dans sur le haut du spectre (sous réserve de ne pas trop pousser le volume).

Enfin, le TMA-2 reste raisonnable sur les basses fréquences qui, même si elles se montrent précises, ne débordent pas outre mesure et permettent au casque de conserver une relative neutralité, sans pour autant atteindre celle de références studio filaires.

Principalement utilisé en sans-fil, avec son boitier dédié, un léger souffle est présent. Celui-ci peut être légèrement atténué en baissant le volume au niveau du casque et en augmentant celui de la source. Rien de rédhibitoire en pratique, puisque ce souffle n’est plus audible lorsque du son est diffusé.

AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+
Source : Edouard Patout pour Frandroid

Précisons également que l’isolation phonique passive est quasi-inexistante, ce qui peut logiquement poser problème en déplacement et donc en utilisant Bluetooth. Gardons néanmoins à l’esprit que le TMA-2 se destine avant tout à un usage studio.

Notez enfin que, durant nos tests, nous n’avons pas constaté de réelles différences au niveau du rendu sonore entre la connexion W+ Link, Bluetooth ou filaire, à l’exception des limitations techniques des codecs Bluetooth qui ont logiquement un impact sur la restitution sonore.

Pour finir, et même si la marque ne le met pas particulièrement en avant, l’arceau du TMA-2 Studio Wireless+ est doté d’un microphone très convaincant qui permettra de l’utiliser pour passer des appels dans la plupart des conditions, bruyantes ou non.

AiAiAi TMA-2 Studio Wireless Plus Prix et disponibilité

Le casque AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+ est disponible au prix conseillé de 350 euros.

Note finale du test
Très bon
8 /10
Du fait de sa conception et des choix techniques faits par la marque, le TMA-2 dans cette déclinaison Studio Wireless+ reste finalement un peu coincé entre deux mondes. Il offre une expérience très intéressante en usage studio, mais ne pourra pas jouer dans la cour de modèles dédiés du fait de sa signature sonore qui pourrait être jugée comme trop marquée.

On pourrait alors avoir tendance à le comparer à certains modèles grand public chez Sony ou Bose, mais l’absence de réduction de bruit active et son isolation passive rachitique exclut très clairement une utilisation dans des milieux sonores bruyants.

Malgré cela, la philosophie du produit, et son côté « casque à tout faire » qui est ici associée avec une conception quasi irréprochable font du TMA-2 Studio Wireless+ un excellent produit. De plus, on est ici face à un appareil qui devrait durer dans le temps, pourra être réparé et même amélioré au gré des envies de l’utilisateur.

Points positifs de l'AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+

  • Modularité pertinente

  • Prestation sonore chaleureuse et convaincante

  • Excellente autonomie en Bluetooth

  • Packaging complet

  • Écoconception

Points négatifs de l'AIAIAI TMA-2 Studio Wireless+

  • Autonomie limitée en W+ Link (boitier et casque)

  • Arceau pouvant être inconfortable

  • Isolation très limite

Les derniers articles