Ce matin, j’étais convié à la conférence d’Acer où j’ai pu découvrir quelques uns des prochaines produits de la gamme Iconia. Au total, ce sont un smartphone et deux tablettes (peut-être) destinés au marché français. Acer serait actuellement en négociation avec les opérateurs et revendeurs tiers, afin d’en établir la commercialisation dans les semaines, mois qui arrivent.

Dans cet article nous allons parler d’un appareil mobile à écran très large, c’est l’Acer Iconia Smart.

Quand on parle d’écran large, le fabricant n’a pas fait dans la demi-mesure puisque le smartphone s’habille d’une dalle tactile de 4.8 pouces (12.2 cm) avec une nouvelle résolution de 1024 x 480 pixels. Effectivement, c’est un peu énorme vu comme ça mais la prise en mains (141,7 x 64 x 13,3 pour 170 grammes) et les possibilités du produit sont intéressantes. Par exemple, regarder un film est du pur plaisir (support DivX, etc.) … limite comme au cinéma avec un ratio de 21:9 ème et la présence d’un port HDMI pour les grands écrans. De plus la navigation web, l’affichage des menus et applications offrent un visuel plus important. En quelque sorte, c’est un avantage non négligeable pour l’utilisateur recherchant le tout en 1.

La partie logicielle est rapide, ergonomique et convaincante avec Android 2.3 (Gingerbread) et l’interface d’Acer UI 4.5. Cependant, je ne vous cacherais pas que je n’ai jamais été un grand fan des interfaces constructeurs, je trouve que ça dénature littéralement l’Android. Quoi, je suis un puriste ? C’est un plus que les constructeurs apportent leurs touches personnalisées aux produits, mais il faudrait que le suivi soit quand même un peu plus poussé chez tous les constructeurs.

Un processeur assez robuste et connu pour être notamment intégré dans le HTC Desire HD, il s’agit du Qualcomm MSM8255 cadencé à 1 GHz. Hélas, la quantité de mémoire RAM n’a pas été révélée. Quant à la puce graphique, c’est comme sur le DHD : l’Adreno 205.

Même si le produit que j’ai eu en mains n’était pas finalisé, la partie logicielle semble pratiquement aboutie et confortable dans sa maniabilité globale. A vue d’oeil, il est assez difficile de citer la qualité de l’appareil photo de 8 mégapixels avec son flash. Cependant l’ouverture de l’application et la prise de photos furent pratiquement instantanées grâce au bouton physique déclencheur. L’autre petit plus est la présence d’une caméra frontale de 2 mégapixels à l’avant qui permettra sans doute de faire de la visio en haute-définition.

Le reste des caractéristiques techniques est assez sommaire dans le haut de gamme avec l’intégration du Bluetooth 3.0, Wi-Fi dans ses normes b/g/n, et bien sûr la 3G. Pour les écrans plus larges, on notera également l’ajout de la technologie DLNA et d’un port HDMI. Acer semble clairement vouloir suivre la mouvance actuelle en intégrant en plus de l’Accéléromètre, un Gyroscope !

Enfin voilà, je pense qu’on a fait le tour pour une première prise en mains, et puis il faut en garder un morceau pour la suite ! Hélas je n’ai pas pu prendre de vidéo (cause batterie), mais on se rattrapera sans faute au Mobile World Congress de Barcelone.

Concluons avec son prix de 499 euros sans abonnement, et sa sortie prévue dès le mois d’avril en France. Aucun opérateur n’a été cité, c’est actuellement en négociation.