En France, sur le marché des appareils « non-ordinateurs », les tablettes Android représentent 0,6% du marché et les smartphones 17,1%. Les deux segments sont dominés par l’iPad et l’iPhone. Le même phénomène s’applique au Canada, qui possède même le taux d’iPad le plus élevé parmi les pays de l’étude.

comScore vient de lancer Device Essentials qui est service chargé de mesurer la part de marché des ordinateurs et des autres appareils. Ceux-ci incluent les smartphones, les tablettes, les lecteurs MP3, les liseuses de livres, les consoles et les autres appareils connectés à Internet. Les mesures proviennent du trafic des sites Internet. Les premiers résultats pour le mois de mai viennent d’être publiés et sont classés en fonction du pays. On y retrouve notamment la France et le Canada comme pays francophones.

Sur le marché des appareils autres que les ordinateurs, Android occupe 0,6% du marché des tablettes et 17,1% des smartphones en France. Mais attention, le total (100%) regroupe l’ensemble des appareils et non un type en particulier. On retrouve ainsi une très large domination de l’iPad qui atteint 26,9% et les autres concurrents n’arrivent pas à se démarquer (0,0%). La route est encore longue avant que les tablettes sous Honeycomb ne deviennent une vraie alternative. Pour rappel, les tablettes sous Android 3 ne sont arrivées qu’à cette période, ce qui pourrait expliquer ce chiffre en demi-teinte. Pour ce qui est des smartphones, l’écart est moins important (l’iPhone à 34,3%), mais la France a toujours été un bastion historique des appareils de la firme à la pomme.

Au Canada, Android est moins populaire. Les tablettes sont à 0,4%, là où l’iPad pointe à 33,5% (le taux le plus élevé) et les autres à 1,3%. Pour les smartphones, Android est à 8,2%, l’iPhone à 34,6% et les autres à 3,6%. Pour rappel, RIM (le fabricant des Blackberry) est basé au Canada, mais les consommateurs ne semblent pas en tenir compte.

L’accès à Internet se fait beaucoup plus avec une connexion 3G, qu’en WiFi sur Android que sur les terminaux sous iOS. Les hotspots WiFi n’étant pas présents partout, il semblerait que le système de Google soit utilisé par des gens beaucoup plus nomades. Une conséquence est que les données doivent être plus optimisées sous Android, afin de faire économiser de la bande passante aux utilisateurs.

Calcul de l’index : Category / Share of Non-PC Traffic for Total Internet x 100. Index of 100 indicates average representation.

La consultation des sites d’actualité et autres journaux est encore très largement dominée par les ordinateurs. La révolution des tablettes semble encore limité à des arguments commerciaux. On note que le Canada est plus enclin que la France dans ce domaine, à visiter les sites avec des appareils mobiles.