Android Auto arrive sur le nouveau modèle de Lamborghini Aventador S aux côtés d’Apple CarPlay. Avis à ceux qui auraient 300 ou 400 000 euros à dépenser.

Lancé en 2014, Android Auto a depuis été intégré par de multiples marques automobiles, de Kia à Chevrolet en passant par Audi, Ford, Renault ou même Subaru, avec une intégration parfois différente de l’un à l’autre. Un nouveau constructeur très prestigieux vient s’ajouter à la longue liste des partenaires de Google : Lamborghini.

Un nouveau partenaire de luxe

La firme de Mountain View vient en effet de créer une page dédiée au constructeur italien de luxe sur son site Android Auto. On y voit que le système est désormais compatible avec la gamme Aventador 2018, ce qui comprend le coupé Aventador S, mais aussi le Roadster, des monstres de puissances déployant 740 chevaux grâce à leur moteur V12. Avec, il est possible de faire du 0 à 100 en 2,9 secondes (un peu plus rapide que lors de notre test de la Tesla Model S donc) et d’atteindre une vitesse de pointe de 350 km/h. Évitez tout de même sur les routes françaises…

Google note également que son système d’exploitation sera disponible sur les modèles Centenario (2016) — par le biais d’une mise à jour –, Huracán (2019) et Urus (2019).

L’appareil Android le plus cher ?

Android Auto vient donc désormais de trouver son représentant le plus onéreux. Avec un prix d’appel dépassant les 300 000 euros, l’Aventador S devient facilement la voiture la plus chère sous Android Auto. Pour l’heure, le record était détenu par Maserati avec ses trois modèles (Ghibli, Levante et Quattroporte) qui dépassaient à peine les 100 000 euros.

Rappelons que ceux qui n’ont pas un tel budget peuvent toujours utiliser Android Auto depuis leur téléphone, à accrocher sur le tableau de bord de n’importe quel véhicule… même une Lada.

À lire sur FrAndroid : CES 2017 : Fiat-Chrysler et Google veulent aller plus loin qu’Android Auto