Un problème d’incompatibilité entre les terminaux de paiement en grande surface et certaines négligences d’Apple Pay entraînent des transactions impayées en magasin, ce qui a poussé la chaîne de grande distribution Leclerc à bloquer le paiement mobile.

Comme l’ont constaté plusieurs clients, le paiement par NFC (PayLib, Samsung Pay, Apple Pay) ne fonctionne plus dans les caisses des magasins Leclerc. Cela provient d’un blocage volontaire de la part de l’entreprise de grande distribution. Explications.

Pourquoi ce blocage ?

Le blocage résulte de deux négligences de la part des deux acteurs principaux du problème : Apple et Leclerc.

Pour ce qui est d’Apple, sa « faute » concerne le « code service », un code censé restreindre le fonctionnement d’une carte bancaire dans certains cas. Chaque carte a un code service associé. Or, chez Apple, on a choisi de donner le même code service à toutes les cartes utilisées sur Apple Pay, probablement pour des raisons de simplification.

De son côté, Leclerc, comme la plupart des enseignes de grande distribution, profite d’une dérogation permettant d’accélérer les paiements en caisse en ne confirmant la validité de la transaction que par le code service associé à la carte, au lieu d’une liste d’éléments.

Résultat des courses (énorme blague), le terminal de paiement est dans l’incapacité de vérifier si le compte est correctement alimenté ou pas, mais valide quand même la transaction. Dans ce cas, c’est généralement la banque qui rembourse le commerçant en répercutant la dette sur son client.

Sauf que dans le cas de néobanques comme N26 ou Lydia, personne ne rembourse le magasin si le compte n’est pas suffisamment rempli. Une faille que des petits malins se sont fait un plaisir d’exploiter pour faire leurs courses gratuitement.

Face à cette situation, Leclerc a décidé de bloquer complètement Apple Pay, tout comme les autres services de paiement mobiles puisque les terminaux sont incapables de différencier un service d’un autre.

D’autres chaines de grande surface sont également concernées et ont réagi différemment. Certains magasins Auchan interdisent carrément le paiement sans contact (carte physique ou NFC) alors que les magasins U fixent un maximum de 30 euros pour ce genre de transaction, pour limiter les dégâts en cas de problème.

Des pistes de solution sont à l’étude chez Leclerc, mais aucun déblocage n’est envisagé pour le moment.

À lire sur FrAndroid : Paiement mobile sur smartphone : présentation, fonctionnement et sécurité