La liste d’appareils supportés par TWRP continue de s’allonger. Aujourd’hui, de nombreux terminaux supplémentaires sont compatibles, dont plus de la moitié du constructeur chinois Xiaomi.

TWRP-Moto-G-2014

Ceux qui veulent modifier leur téléphone en profondeur ont tout intérêt à flasher un recovery alternatif afin de pouvoir faire une copie de sauvegarde de leur système et installer des paquets non signés. Dans le domaine, le meilleur est certainement TWRP (ou Team Win Recovery Project), qui allie efficacité, simplicité d’utilisation et mises à jour régulières. Et désormais, celui-ci peut être installé, dans sa version 3.0, sur un certain nombre de nouveaux appareils dont voici la liste :

Le support de ces nombreux terminaux Xiaomi fait suite au portage de ce recovery sur le Redmi Note 3 au début du mois. En constante évolution, cette liste continuera bien sûr de s’étoffer à l’avenir.

Rappelons qu’il s’agit là d’une modification profonde du système qui peut endommager irrémédiablement votre téléphone. Il est déconseillé de se lancer dans cette manipulation sans s’y connaître un minimum ou sans s’être longuement renseigné sur le sujet. Ceux qui veulent tout de même sauter le pas pourront comme d’habitude installer TWRP 3.0 de plusieurs manières différentes, que ce soit par FastBoot, par une ancienne version de TWRP ou par l’application TWRP Manager si l’appareil est rooté.