Google s’apprêterait à lancer une armée de satellite en orbite au dessus de nos têtes. Le but : permettre à la population mondiale de recevoir Internet, y compris dans les zones les plus reculées. Coût de l’opération : plusieurs milliards de dollars.

Décollage - SOYOUZ - VS05 - Le 25/06/2013

Le lancement d’un satellite O3b par une fusée Soyouz

Selon les informations du très sérieux Wall Street Journal, Google serait sur le point de déployer 180 satellites dans l’espace pour permettre aux populations situées dans les coins plus reculés d’accéder à Internet. On pense notamment aux habitants de certaines îles mais également dans les montagnes, les forêts, etc. Pour le moment, la société américaine O3b possède déjà quelques satellites pour couvrir les Etats-Unis et toute l’Amérique du Sud. Le projet de Google serait bien plus intéressant car les satellites seraient capables de couvrir l’ensemble du globe.

Un projet à plusieurs milliards de dollars

Pour réaliser cet objectif, Google a embauché Greg Wyler, le fondateur de l’entreprise O3b. Les 180 satellites voleront à une altitude plus basse que les appareils habituels afin de bénéficier d’un meilleur débit et d’un meilleur temps de réponse. Le coût de l’opération est estimé entre 1 et 3 milliards mais les analystes du Wall Street Journal penchent même sur plusieurs dizaines de milliards de dollars sur le long terme. L’équipe de 10 – 20 personnes serait placée sous Craig Barrett, lui même sous les ordres de Larry Page, le PDG de Google.

Les satellites après les drones et les ballons

Cette information paraît encore plus crédible lorsqu’on se rappelle qu’en avril dernier, Google avait racheté l’entreprise Titan Aerospace. Cette société fabrique des drones qui permettront, à l’image des satellites, de bénéficier d’Internet dans des zones géographiques reculées. Le géant des moteurs de recherche a également un autre projet dans ses valises : le Project Loon. L’objectif est le même que pour les satellites et les drones mais le procédé est différent : Google utilise des ballons dirigeables pour que les populations alentours bénéficient d’une connexion Internet.

titan aerospace

Google versus Facebook

Google n’est pas le seul géant à être présent sur ce secteur. En effet, Facebook compte lui aussi apporter Internet aux populations enclavées avec le projet Internet.org. De nombreux constructeurs sont partenaires de ce projet mais rien de concret n’a encore été annoncé. Les projets des deux géants d’Internet peuvent sembler louables mais ils ne sont pas sans arrières pensés. Leur business model sera encore plus efficace avec davantage d’utilisateurs reliés à leurs services. Aucune date de lancement n’a été indiquée pour les satellites de Google.