2016 devrait être, entre autres, l’année des smartphones 4G réellement abordables, accessibles à moins de 50 euros. MediaTek développe actuellement trois nouvelles puces (les MT6738, MT6750 et MT6750T) qui devraient permettre de vendre des smartphones 4G très abordables dès cette année.

MediaTek

MediaTek travaille actuellement au développement de trois nouveaux SoC mobiles : les MT6738, MT6750 et MT6750T. Le MT6738 devrait être le successeur des MT6732 et MT6735 (une puce bien connue sur les smartphones d’entrée de gamme de la fin d’année dernière) avec quatre cœurs Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz, le support de la LPDDR3 et surtout l’intégration du GPU Mali-T860 MP1 qui devrait donner une belle hausse des performances par rapport au Mali-T720 du MT6735. La puce se limiterait en revanche à une définition maximale de 1280 x 720 pixels. Bonne nouvelle : le SoC MT6738 intégrerait un modem 4G+ de catégorie 6 pour un débit maximal de 300 Mb/s en téléchargement. Une nouveauté appréciable par rapport aux modems de catégorie 4 limité à 150 Mb/s des MT6732 et MT6735.

 

Huit cœurs et un Mali-T860

La MT6750 se distingue de la MT6738 par ses huit cœurs : quatre Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz et quatre autres à 1 GHz. La partie graphique évolue aussi, avec deux unités d’exécution (MP2) pour le Mali-T860 qui permet donc de doubler la puissance théorique pour les jeux 3D. Cette puce prendrait toutefois uniquement en charge les écrans 720p et il faudrait alors se reporter sur la MT6750T pour les dalles 1080p. Les deux SoC partagent le même modem supportant la 4G+ de catégorie 6.

MediaTek MT6738

Il semblerait que la production de ces trois puces débute après le Nouvel An chinois et arrivent donc cet été dans les poches des consommateurs chinois. On peut s’attendre à trouver des modèles européens, et pourquoi pas américains, qui embarquent ces puces dès le second semestre 2016. De quoi trouver des smartphones 4G aux alentours de 50 euros.