Une entreprise japonaise travaillerait sur des écrans TFT LCD flexibles pour 2018. Ceux-ci ont l’avantage de coûter moins cher à produire et de durer plus longtemps dans le temps.

OLED LG flexible

Les écrans flexibles, c’est la nouvelle lubie des constructeurs de smartphones. Alors que les batteries Aluminium-Ion au rechargement ultra rapide et à l’incroyable durée de vie ne sont pas encore sorties des laboratoires, et que l’on attend les batteries au souffre et au lithium de Sony pour 2020, c’est sur les écrans borderless et incurvés que se concentrent les entreprises.

Des écran LCD flexibles…

Tandis que le Samsung Galaxy X pliable utiliserait un écran OLED, c’est sur la technologie LCD que mise Japan Display Inc. D’après un média japonais, l’entreprise travaillerait sur un écran TFT LCD flexible dont les bordures ne dépasseraient pas le millimètre.

Utiliser la technologie LCD pourrait paraître étonnant lorsque l’on sait que les écrans AMOLED proposent une excellente qualité d’image, de bons contrastes tout en étant fins, flexibles et parfois moins cher que leurs rivaux. Cependant, lorsqu’il est question d’écrans flexibles, les écrans TFT LCD couterait deux à dix fois moins que les AMOLED tout en ayant une meilleure luminosité et durée de vie.

… pas avant 2018

Il ne faut pas attendre les écrans flexibles de Japan Display en 2017, puisque la production de masse n’est prévue que pour 2018 voire 2019. La technologie d’écran pliable du géant coréen est quant à elle déjà prête pour 2017, ce qui pourrait lui permettre de s’imposer avant même la sortie des écrans LCD du japonais. En effet, même Apple envisagerait des écrans AMOLED pour son futur iPhone 8.

À lire sur FrAndroid : Ecrans IPS, AMOLED, IGZO, LTPS : tout savoir sur les technologies d’affichage