Apple explique pourquoi les Animojis demandent bien l’utilisation d’une caméra TrueDepth, exclusive à l’iPhone X.

Après la découverte que les Animojis pouvaient fonctionner en masquant les capteurs en façade de l’iPhone X, l’exclusivité de la fonction au nouvel iPhone a rapidement fait l’objet de débats animés sur le web. Apple est intervenu pour clarifier l’utilisation de son système 3D TrueDepth.

Un masque 3D plus ou moins précis du visage

Apple explique que l’iPhone X réalise un plan 3D du visage plutôt basique avec le capteur 3D TrueDepth, mais aussi grâce au processeur Apple A11 Bionic pendant que la caméra RGB suit les mouvements du visage. La caméra RGB classique est donc bien l’élément central de cette fonction, puisque c’est elle qui réalise le suivi du visage pour animer l’Animoji.

Le capteur 3D TrueDepth est, lui, utilisé périodiquement pour mettre à jour le masque 3D du visage. Cela explique pourquoi masquer les capteurs, mais pas la camera, permet de continuer à utiliser les Animojis. En maintenant les capteurs cachés, la qualité des animations devrait se détériorer dans le temps, manquant lesdites mises à jour.

L’iPhone 8 aurait pu avoir une version basique

Pour réaliser un Animoji, il est donc nécessaire d’avoir une caméra 3D TrueDepth et une puce Apple A11 Bionic. L’iPhone 8 n’a pas le fameux capteur 3D en façade réservé à l’iPhone X, mais intègre bien le dernier processeur d’Apple.

On imagine que l’iPhone 8 aurait pu intégrer une version moins performante des Animojis, mais qu’Apple a préféré conserver une bonne expérience et donner l’exclusivité à son produit haut de gamme. Les futures mises à jour des Animojis pourraient de plus utiliser de plus en plus la caméra 3D.

À lire sur FrAndroid : Test de l’iPhone X : le prix de la (quasi) perfection ?