Qualcomm a accidentellement révélé sur son blog des informations sur l’Asus Zenfone AR, un smartphone compatible Tango qui parade actuellement sur les réseaux sociaux.

c1lrao3xcae98h4

Dans un billet de blog, Qualcomm révèle l’existence d’un certain Asus Zenfone AR. L’appareil est alimenté par une puce Snapdragon 821 et est le premier au monde à être compatible à la fois avec la technologie Tango et à être Daydream Ready. Sur Twitter, des images du smartphone ont également été dévoilées.

Tango compatible et Daydream Ready

L’Asus Zenfone AR sera dévoilé officiellement lors du CES, mais Qualcomm a laissé fuiter l’information sur le smartphone sur son blog. Si nous savions qu’il devait être compatible avec la technologie Tango, nous apprenons qu’il est aussi Daydream Ready et qu’il embarque une puce Snapdragon 821.

Avec la technologie Tango, l’ex Projet Tango de Google déjà présent sur le Lenovo Phab 2 Pro, le Zenfone AR se tourne vers la réalité augmentée. Tango permet aux utilisateurs de cartographier des espaces physiques pour ensuite superposer des effets virtuels et des objets.

Du classique revisité

Le design de l’appareil s’est aussi dévoilé sur la Toile peu de temps après l’article de Qualcomm, venant par ailleurs confirmer les informations de ce dernier.

Globalement, on retrouve les codes habituels de la marque avec cependant la présence d’un bouton physique sur la façade avant qui pourrait également servir de capteur d’empreintes, et non à l’arrière comme Asus a l’habitude de le faire. À l’arrière, on retrouve des capteurs pour la technologie Tango, comme on pouvait déjà le retrouver sur le Lenovo Phab 2.

De nouvelles expériences et des applications inédites pour un smartphone différent… c’est en tout cas ce à quoi on peut s’attendre avec la technologie que promet cet Asus Zenfone. Nous en apprendrons plus dans la semaine, lors de la présentation officielle d’Asus afin d’en savoir davantage sur ses spécifications techniques.

À lire sur FrAndroid : CES 2017 : les dates et horaires de toutes les conférences