Google dévoile ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2015. L’occasion pour Mountain View d’afficher une très bonne santé, notamment au rayon des revenus publicitaires.

google nouveau logo  2

Quand Microsoft publiait hier ses résultats financiers, Google en faisait de même, pour le trimestre qui s’est achevé le 30 septembre dernier. Son passage au rang de filiale du tout nouvel Alphabet ne lui a visiblement pas posé problème, puisque ses résultats sont en nette hausse par rapport à l’an dernier, et augmentent d’un trimestre à l’autre. On notera d’ailleurs que l’identité de Google en tant que filiale d’Alphabet n’apparaîtra qu’à partir du quatrième trimestre, son existence officielle datant du 2 octobre.

Au deuxième trimestre donc, Google affichait un chiffre d’affaires de 17,7 milliards de dollars, soit une croissance de 11 % en un an. Trois mois plus tard, c’est un milliard de dollars qui s’ajoutent à l’ardoise, pour un chiffre d’affaires de 18,7 milliards de dollars représentant cette fois une croissance annuelle de 13 %. Le bénéfice net de Google augmente légèrement du deuxième au troisième trimestre, passant de 3,91 milliards de dollars à 3,98 milliards, et croît surtout de plus de 1,2 milliard de dollars en un an.

Des publicités et du mobile

« Nos résultats pour le troisième trimestre montrent la force des activités de Google, particulièrement dans la recherche mobile. Avec six produits ayant désormais plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde, nous sommes ravis des opportunités s’ouvrant à Google, et à travers Alphabet », commente Ruth Porat, le responsable financier d’Alphabet et Google. On notera donc une nette croissance des revenus générés par les sites de Google, dont évidemment YouTube – ils croissent de 16 % en un an et de 6 % en un trimestre, à 13,087 milliards de dollars, mais aussi et surtout des revenus publicitaires globaux (+23 % sur un an, +6 % en un trimestre) et sur ses sites maison (+35 %  en un an, +7% en trois mois).

On remarque en outre que les « other revenues » de Google, qui regroupent notamment la division Nexus et le Play Store, dans le domaine mobile, sont eux aussi en pleine forme. Ils gagnent 11 % sur un an et 11 % également en un trimestre, pour un total de revenus fixé à 1,894 milliard de dollars. Des résultats qui devraient sans peine être réévalués à la hausse au quatrième trimestre, avec la sortie des Nexus 5X et Nexus 6P, sans oublier, quelques mois plus tard, celles de la tablette Pixel C.