A la conférence de ce soir, Google pourrait officialiser son service « Google Music » avec la possibilité d’envoyer 20 000 chansons dans le cloud !

Nous savons que Google travaille depuis des mois sur la création d’un « Google Music ». L’exemple le plus flagrant est que l’Android Market web affiche une erreur différente sur cette page : « Désolé, l’URL demandée n’a pas été trouvée sur ce serveur », alors qu’on a pour les autres adresses : « Not Found – Error 404 ». Mais ce service n’arrive pas à décoler, car le géant de la recherche n’arrive pas à trouver un accord avec les majors. On avait pu entendre que Google pourrait faire sans l’accord de l’industrie du disque et cela semble être le cas.

Selon All Things Digital (média relativement fiable), Google va annoncer aujourd’hui (ce soir pour les français à cause du décalage horaire) la possibilité de streamer ses musiques dans le cloud (via une bêta avec invitation). De plus, ce serait près de 20 000 chansons qui pourraient être envoyées. Grosso-modo cela représenterait 50 Go de données ! L’aspect gratuit devrait toujours être présent, avec la possibilité d’acheter du stockage supplémentaire.

Cela signifie qu’il sera possible d’envoyer des musiques sur un serveur de Google, pour pouvoir ensuite les récupérer sur un autre terminal (Android ou peut-être même le web). En cas de changement de téléphone, vous n’auriez plus à devoir retransférer tout votre catalogue. Quand on sait que certains terminaux d’entrée de gamme ont encore 256 Mo (ou moins) de mémoire interne, cette nouvelle est de très bonne augure.

L’attitude de Google serait donc de copier sur l’Amazon Cloud Drive. Cet espace de 5 Go (réservé uniquement aux américains) peut stocker toute sorte de documents. Pour les musiques, il est possible d’utiliser Cloud Player, qui fait alors office de lecteur en streaming. Il serait alors possible d’en mettre jusqu’à 2 000 sur les serveurs.

Voyant que les majors du disque ne sont pas prêts à négocier facilement, c’était certainement la seule solution possible pour Google. Une fois que les utilisateurs auront mis en place leurs données, il sera alors bien plus fort dans les négociations.

Cette information n’est pas nouvelle, dans le sens où la première application Musique pour Honeycomb, pour les smartphones qui avait fuité contenait déjà cette fonctionnalité.

Cette nouvelle intervient alors qu’Apple semble se diriger dans la même direction. Le géant de Cupertino aurait déjà signé 2 contrats avec les majors. Google ne peut se laisser distancer dans le domaine.

Même si cela ne reste qu’une rumeur, préparez-vous à rafraîchir la page music.google.com régulièrement ! N’oubliez pas notre live ce soir à partir de 17h45 !

Source : The Wall Street Journal via Android Police