L’accord annoncé en septembre entre Google et HTC progresse. Les autorités taïwanaises ont validé le contrat.

Le rachat partiel de HTC par Google était l’une des actualités fortes de la rentrée 2017. Pour renforcer ses investissements dans les appareils commercialisés sous sa marque, la firme de Mountain View a en effet décidé de racheter la division de HTC en charge du développement des Pixel. Cet accord permet au fabricant taïwanais de continuer à développer et fabriquer des smartphones, comme le HTC U11+, tout en lui apportant de la trésorerie, nécessaire pour ses investissements dans la réalité virtuelle avec la marque Vive.

Après l’annonce de rachat ou d’accord de ce type, les entreprises doivent ensuite faire valider le contrat par divers gouvernements, qui veulent bien sûr éviter de créer des monopoles qui pourrait heurter leur économie. Bonne nouvelle pour Google, les journaux taïwanais rapportent que la commission nationale en charge du dossier a validé le rachat, ce qui place le projet en bonne voie pour être finalisé avant l’été 2018.

À lire sur FrAndroid : HTC : un rachat par Google pourrait-il sauver le constructeur ?