Satya Nadella, le CEO de Microsoft, n’est pas prêt à abandonner la partie. Même si la part de marché de Windows 10 Mobile s’amenuise, la firme de Redmond veut compter.

nadella-windows-phone-780

Satya Nadella, le CEO de Microsoft

Dans un entretien avec l’Australian Financial Review, Satya Nadella a déclaré : « Microsoft continuera d’être dans le marché du smartphone, pas tel que défini par les leaders du marché d’aujourd’hui, mais parce que nous pouvons concevoir un produit unique, l’appareil mobile ultime. ». En d’autres termes, Microsoft veut tracer sa propre route. Il a expliqué que l’entreprise a mis l’accent sur un ensemble spécifique de clients, comme il est possible de le voir avec le HP Elite x3.

HP Elite x3

HP Elite x3

Sur le papier, cet Elite x3 peut être considéré comme un superphone. Il intègre de base le mode Continuum de Windows 10 Mobile, nous pouvons ainsi transformer l’Elite x3 en PC en le branchant simplement à un écran. Du côté des caractéristiques, il est bien fourni, avec son écran IPS de 6 pouces en définition Quad HD (2560 x 1440 pixels), du Qualcomm Snapdragon 820 cadencé à 2,15 GHz, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne. L’équivalent d’un smartphone haut de gamme du marché Android. Si ce produit vous intéresse, sachez qu’il est néanmoins réservé au marché professionnel pour 900 euros.

Des déclarations loin d’être rassurantes

Les déclarations du grand patron de Microsoft ne vont néanmoins pas rassurer les amateurs de la plateforme Windows. D’après IDC, la plateforme Windows 10 Mobile aurait une part de marché de 0,34 % dans le monde.

Une part de marché de 0,34 % signifie que Windows 10 Mobile est aussi pertinent que le système d’exploitation de BlackBerry, l’est pour les consommateurs. Non seulement cela, mais il est également au même niveau que les autres plateformes dites de super-niche, comme Ubuntu Mobile ou Firefox OS, que Mozilla a d’ailleurs décidé d’abandonner en début d’année. En d’autres termes, Windows 10 Mobile peut maintenant, sans aucun doute, être considéré comme non pertinent.

La bonne nouvelle, pour les fans de Microsoft, c’est que l’entreprise est bien représentée sur les plateformes qui comptent vraiment pour la plupart des gens, à savoir Android et iOS. Le géant du logiciel a changé son approche mobile vers le développement d’applications, et elle semble être payante, ses offres étant généralement très populaires auprès des utilisateurs de smartphones, plus que ses smartphones ne l’ont jamais été.

En attendant, Microsoft n’abandonnera pas Windows 10 Mobile.

À lire sur FrAndroid : Microsoft explique pourquoi il n’abandonnera pas Windows 10 Mobile