Environ 500 brevets viennent d’être transférés de Microsoft Mobile à HMD qui pourra désormais les utiliser pour ses futurs smartphones Nokia.

L’application Lumia Camera sur un Lumia 1020.

Depuis quelques années, la vie de Nokia est animée par 3 sociétés différentes. Il y a d’abord Nokia, la société finlandaise historique qui a revendu sa branche mobile à Microsoft en 2013, mais dont le reste a gardé son indépendance et nourrit une ambition sur la santé connectée et les réseaux mobiles.

Microsoft a donc crée Microsoft Mobile, une division dédiée à la téléphonie mobile et née du rachat de Nokia Mobile. De ce rachat, la firme de Redmond a également obtenu les marques Asha, Lumia, Pureview, Clearblack et PureMotion ainsi que 8 500 brevets du large portefeuille de Nokia. Ces brevets concernaient surtout le design des produits, pour protéger les nouveaux Lumia conçus par Microsoft.

Enfin, il y a HMD, la société qui se cache le retour de la marque Nokia sur le marché du smartphone cette année. Il s’agit d’une société fondée en Finlande et qui a lié un étroit partenariat avec Nokia (qui maîtrise marque, brevets et peut superviser certaines décisions) et Foxconn (qui s’occupe de la recherche et développement ainsi que la fabrication des produits).

 

HMD récupère le design de l’application Lumia Camera

L’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (l’EUIPO) révèle que 500 brevets ont été transférés de Microsoft Mobile, qui disparaît peu à peu du marché, à HMD.

Parmi cette large collection de brevets, on retrouve essentiellement le design des téléphones historiques de Nokia, mais aussi le design de plusieurs accessoires comme des chargeurs, des batteries externes ou la disposition des éléments à l’intérieur de la boite du téléphone.

Le plus intéressant est sans doute la récupération d’une dizaine de brevets concernant l’interface de l’application Camera des Lumia. Il s’agissait d’une application particulièrement bien pensée, à la fois simple à prendre en main et proposant des réglages avancés, tels que l’ouverture ou la balance des blancs, ce qui était encore rare à l’époque.

Cette application était l’un des éléments qui contribuaient à ce qui était pendant longtemps le point fort des Lumia : l’appareil photo. HMD pourrait choisir de développer une nouvelle application reprenant l’interface pour le Play Store d’Android. Si c’est le cas, on espère qu’elle n’alourdira pas trop l’interface du fabricant, qui reste aujourd’hui assez proche d’Android pour proposer des mises à jour rapides.

Dans les informations de l’EUIPO, on peut lire que ce brevet expirera en décembre 2018 s’il n’est pas renouvelé. Notons également que l’application Camera de Windows 10 utilise peu ou prou le même type d’interface, mais peut-être sera-t-elle amenée à changer pour ne pas enfreindre les brevets d’HMD.