Sony vient de confirmer sa volonté de réduire ses lignes de produits smartphones et TV. Le but : abaisser les coûts pour augmenter les bénéfices. À la place, le constructeur souhaite miser sur la PS4 et les capteurs photo.

Sony logo

Lors des dernières rumeurs concernant le futur Xperia Z4, la source de la fuite avait également révélé l’intention de Sony d’arrêter de commercialiser deux Xperia Z par an. Sony vient justement de faire savoir que l’entreprise comptait réduire le nombre de smartphones et de télévisions disponibles pour parvenir à réduire les coûts. La marque devrait donc proposer beaucoup moins de modèles de télévisions et de smartphones, ce qui va dans le sens d’une gamme Xperia Z renouvelée uniquement chaque année.

À la place, Sony compte mettre le paquet sur sa PlayStation 4 et sur la conception des capteurs d’images vendus aux constructeurs tiers ou utilisés dans ses propres smartphones. Le constructeur nippon est même prêt à perdre 30 % de ses ventes, du moment que le bénéfice est en hausse. Sony compte également mettre fin au partenariat qui lie le constructeur à la FIFA, toujours à des fins de réduction des coûts. L’entreprise espère augmenter ses résultats dans la branche jeux vidéos de 25 % et de faire envoler les ventes de capteurs avec une prévision de croissance de 70 %. Ce plan de réduction des coûts s’étendra sur les trois années à venir.

Sony n’est pas le seul constructeur dans ce cas puisqu’on apprenait récemment que Samsung allait réaliser une opération similaire. En effet, le géant coréen prévoit de réduire drastiquement le nombre de smartphones de sa gamme – jusqu’à 30% de ses modèles passeraient à la trappe – tout en réduisant les coûts grâce à l’utilisation de plateformes matérielles communes entre les différents appareils. Finalement, la réduction des modèles est plutôt intéressante puisqu’elle évitera de perdre le consommateur et facilitera son choix.