Kaz Hirai, le patron de Sony, a répondu aux questions du journal The Guardian. Il revient notamment sur l’avenir de la branche mobile.

Sony Mobile fait parti de ces fabricants, comme HTC, qui étaient présents dans l’industrie avant l’avènement d’Apple et de l’iPhone, et qui depuis parviennent à vivre tant bien que mal sur un marché très concurrentiel. Depuis plusieurs années se pose la question d’un abandon du marché par Sony, qui a bien du mal à y rencontrer le succès, alors que la marque excelle dans d’autres secteurs (le jeu vidéo, les capteurs photo, etc.).

Se tenir prêt

Dans une interview au journal The Guardian, le patron de Sony Kaz Hirai réfute cette idée. Selon lui, Sony ne quittera pas le marché mobile, car « nous devons avoir des appareils connectés au réseau pour communiquer ».

Il explique : « si nous quittons le marché de la communication, nous n’aurons pas d’opportunités pour le prochain changement de paradigmes ».

Imaginer l’après-smartphone

Plusieurs perdants du marché du smartphone, comme Microsoft, croient en effet qu’un nouveau changement de paradigme, aussi important que l’arrivée de l’iPhone, est sur l’horizon, et qu’il ne faudra pas rater ce tournant technologique, quel qu’il soit.

Par la suite, il précise que « l’enjeu n’est donc pas le smartphone d’aujourd’hui, mais plutôt d’imaginer l’après-smartphone ». La marque japonaise souhaite « être présente sur ce nouveau marché, idéalement un leader ».

Nous voilà donc rassurés sur l’ambition de Sony sur le long terme, en espérant qu’en attendant « l’après-smartphone », le fabricant pourra nous bluffer sur le marché bien réel du smartphone contemporain lors de la présentation de ses nouveautés au Mobile World Congress.

À lire sur FrAndroid : Sony Xperia XZ Pro : on attend du Snapdragon 845, mais surtout un écran 4K OLED