Le projet de réalité mixte révolutionnaire Magic Leap dont on attend toujours d’avoir une démonstration concrète du produit semble être au final décevant. Il semblerait que le prototype fonctionnel de l’entreprise soit bien en retard sur Hololens de Microsoft et loin des promesses vendues en vidéo.

magic-leap-1000x593

Une démo crée purement par ordinateur

Vous souvenez-vous de Magic Leap ? Il s’agit d’une start-up affirmant avoir mis au moins une technologie de réalitée augmentée révolutionnaire qui permettrait en portant des lunettes similaires à des lunettes de vue d’avoir des objets 3D apparaissant dans son environnement. Une promesse qui n’est pas sans rappeler celle d’Hololens de Microsoft qui a fait le tour des sites d’informations pendant plusieurs années parce que la startup avait des soutiens d’importance : Google et Qualcomm.

Toutefois, si l’on en juge par les témoignages recueillis par The Information, il semblerait que l’on se rapproche plus, pour le moment, d’une arnaque que d’un produit fini. En effet, Rony Abovitz, le CEO de Magic Leap, avoue que les démos diffusées par la startup ces dernières années, dont on voit une image si dessus, étaient trompeuses. Et pour cause, d’après The Information, la vidéo « Just another day in the office at Magic Leap » a été réalisée entièrement par l’entreprise spécialisée dans les effets spéciaux, Weta Workshop.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Magic Leap est en retard sur Hololens

Loin de la promesse d’un produit ressemblant à des lunettes de vue, The Information a pu avoir une démo d’un prototype actuel de Magic Leap. Le site décrit l’objet comme un casque encombrant et relié par de multiples câbles à un ordinateur. Pour le reste, les effets produits seraient similaires à ceux de Microsoft Hololens, mais les images seraient parfois bien plus floues et tremblantes.

À lire sur FrAndroid : HoloLens : retour sur notre première expérience en réalité mixte

La start-up serait donc très en retard comparée à la firme de Redmond qui propose maintenant des kits de développement incluant un prototype d’Hololens dans plusieurs pays dont la France. Le casque de Microsoft fonctionne de façon complètement autonome et indépendante, sans qu’aucun câble ou ordinateur ne soit nécessaire.

 

Un pari technologique problématique

Il semblerait que Magic Leap se soit retrouvé confronté à un problème de miniaturisation de sa technologie. Contrairement à Microsoft, l’entreprise souhaitait utiliser une technique basée sur la fibre optique que Magic Leap avait réussi à implémenter dans un prototype de la taille d’un réfrigérateur, mais n’a pas pour le moment pas réussi à intégrer dans un plus petit prototype.

D’après Rony Abovitz, la société travaille actuellement sur un prototype de la taille souhaiteé, des lunettes de vues, mais The Information n’a pas pu le voir ou le tester. Il affirme que le casque est un peu moins performant que le casque branché par câble à un PC, mais a confirmé que la firme ne s’était pas rabattu sur la technologie d’Hololens pour réaliser cette nouvelle version.

Dans tous les cas, le refus de la marque de faire des démonstrations publiques de son produit est pour le moins problématique et tant qu’une démo n’aura pas été faite, il faudra garder une bonne dose de méfiance à l’égard du projet.