Après une rapide campagne de teasing menée par la marque sur Facebook, Xiaomi vient d’officialiser son terminal le moins onéreux à ce jour : un Red Rice leaké à maintes reprises et qui, comme son nom le sous-entend, ne lésine pas sur la couleur.

Xiaomi Red Rice

Nous évoquions récemment l’excellente santé financière de Xiaomi, avec un peu plus de 7 millions de terminaux écoulés durant le premier semestre 2013, et qui fait partie des constructeurs chinois capables de tirer leur épingle d’un jeu grouillant de concurrents. Pour assurer sa renommée comme ses revenus, la marque mise à la fois sur des caractéristiques alléchantes et sur des tarifs abordables, ce à quoi le Red Rice ne fait clairement pas exception.

Tout juste officialisé, le terminal affiche un écran de 4,7 pouces pour une définition HD on ne peut plus classique (1280 x 720 pixels). A l’intérieur, un processeur Mediatek quadricoeur MT6589T cadencé à 1,5 GHz et épaulé par 1 Go de RAM propulse le smartphone, tandis que sa mémoire interne un peu étriquée ne dépasse pas les 4 Go, mais extensible via une carte microSD. Le terminal couple en outre Android 4.2 à son interface maison MIUI V5.

Xiaomi Red Rice

Le Red Rice, avec son prix particulièrement avantageux de 799 yuans (soit une centaine d’euros au taux de change actuel) doit sortir chez l’opérateur China Telecom en version double SIM le 12 août prochain. Nul mot sur une sortie française. Même avec frais de port et taxes en sus, nul doute qu’un tel smartphone pourrait en intéresser plus d’un.