SFR vient de présenter une offre à « un peu plus de dix milliards d’euros » pour acquérir Bouygues Telecom, selon le Journal du Dimanche.

Patrick Drahi

Patrick Drahi

Les négociations entre Martin Bouygues et Patrick Drahi dureraient depuis au moins trois semaines, selon un proche du dossier. Pour s’assurer de remporter la vente, Patrick Drahi offre 25 % « de plus » que les 8 milliards d’euros de valorisation de Bouygues Telecom. Une offre mal perçue par le gouvernement français. Selon Emmanuel Macron, cette consolidation n’est pas « souhaitable (…) le temps n’est pas à des rapprochements opportunistes auxquels plusieurs peuvent trouver un intérêt qui ne retrouve pas ici l’intérêt général ».

Selon le JDD, SFR reprendrait la totalité des 11 millions de clients en téléphonie mobile de Bouygues Telecom, ce qui ferait de SFR – le premier opérateur mobile en France, devant Orange. Pour ce qui est des licences liées aux fréquences mais aussi des antennes, le groupe de Xavier Niel (Iliad propriétaire de Free Mobile) serait intéressé pour reprendre le tout, afin de développer et consolider son réseau mobile.

Pour rappel, Free et Orange ont respectivement essayé d’acquérir Bouygues Telecom, l’année dernière. Les différentes approches se sont soldées par un échec. Si SFR-Numericable met la main sur Bouygues Telecom, Patrick Drahi sera propriétaire du premier opérateur mobile français avec la moitié du marché et du deuxième fournisseur d’accès à Internet derrière Orange.