C’est par le biais d’un communiqué de presse que SFR a confirmé la nouvelle : Michel Paulin est nommé directeur général de SFR. Un homme qui connaît particulièrement bien le secteur des télécoms.

Logo SFR

La semaine dernière, nous relayions une information des Echos selon laquelle Michel Paulin serait nommé Directeur Général de SFR. La marque au carré rouge a ensuite confirmé la rumeur quelques jours plus tard par l’intermédiaire d’un communiqué de presse. Celui-ci annonce donc la nomination de Michel Paulin directeur général de SFR, en lieu et place d’Eric Noyer. Ces derniers jours, c’était Michel Combes – président de SFR – qui assurait l’intérim. Les deux Michel se connaissent depuis longtemps puisqu’ils ont partagé les bancs de l’école Polytechnique ensemble. Michel Paulin connaît également bien le domaine des télécoms, aussi bien en France qu’à l’international, puisque l’homme est passé par France Telecom, Bull, Neuf Cegetel et enfin Mediatel.

 

Le futur leader, vraiment ?

Avec cette nomination et la nouvelle équipe dirigeante en place, SFR souhaite « devenir le leader incontesté du très haut débit et des contenus, toujours plus proche de ses clients, ses partenaires et fournisseurs, doté des meilleurs réseaux, et offrant la meilleure expérience client ». Pour le moment, on ne peut pas dire que SFR est leader, notamment à cause d’un fort repli du nombre d’abonnés sur le fixe et le mobile. C’est en fait la conséquence logique de la stratégie de SFR qui consiste à faire remonter les prix via l’ARPU (le revenu moyen par abonné). Et ça fonctionne puisque le groupe a annoncé ces derniers temps des résultats en forte hausse.

Pour le côté réseau, SFR devra aussi améliorer les débits et la couverture, que ce soit avec la vraie fibre optique (et non pas le câble de Numericable) mais aussi avec la 4G. À ce sujet, l’hypothétique rachat de Bouygues Telecom par Orange pourrait bien permettre à SFR d’accélérer le déploiement de la 4G et d’améliorer grandement la couverture du réseau mobile très haut débit.